samedi 27 juillet 2019

PRIX SORCIÈRES 2019, CATÉGORIE CARRÉMENT PASSIONNANT MAXI


LE LAURÉAT



Milly Vodović - Nastasia Rugani - MeMo - 16€
Un revolver, des coquelicots, des milliers de coccinelles dans une chaleur épaisse, l’atmosphère vénéneuse du roman de Nastasia Rugani vous saisit immédiatement et vous happe presque malgré vous dans ce que vous savez être une tragédie… Milly Vodovic est une fillette de douze ans que l’on n’oublie pas. La première rencontre est décisive: «Reine suprême des emmerdeuses» aux yeux de son frère Almaz, cette gamine n’a peur de rien ni de personne… enfin, presque. Milly est forte et fragile à la fois; le corps et l’esprit en alerte permanente, elle vit autant d'événements avec les humains qu’avec d’autres êtres: elle affronte Swan Cooper, se dispute avec son frère Almaz, croise Popeline, se confronte au Mange-coeur… Le lecteur fasciné se laisse envoûter par l’écriture somptueuse de Nastasia Rugani qui réussit à rendre le noir si lumineux, si violemment coloré que rien ne semble impossible, et l’on pourrait s’y perdre facilement si elle ne nous guidait pas sur le fil, tels des funambules entre réalité et étrangeté. Un roman fort qui laisse des traces indélébiles…


LES NOMINÉS



La combe aux loups - Lauren Wolk - L’école des loisirs - 15,50€
La jeune Annabelle vit paisiblement dans une ferme en Pennsylvanie et est amie avec un vétéran de la première guerre mondiale, Toby. Ils respectent tous les deux les mêmes codes: l’honnêteté et l’amour de la nature. Mais ce monde idyllique est bouleversé par l’irruption de Betty, jeune fille perverse fraîchement arrivée dans son village et rompue aux coups bas et au harcèlement. Annabelle rencontre alors brutalement la cruauté gratuite, l'injustice et le mensonge. La tension monte inexorablement, les pièces du puzzle s’emboîtent les unes aux autres, et la mécanique du thriller est implacable. Ce roman est aussi le magnifique portrait d’une jeune fille vive et intelligente qui surmonte ses peurs pour rester fidèle à ses idéaux, et celui d’un homme, grand poète malheureusement terriblement marqué par la guerre. Beaucoup de poésie et de réflexions sur le sens de la vie, à hauteur d’une enfant de douze ans confrontée au mal, et qui choisit d’affronter les ombres pour que renaisse la lumière.




Le célèbre catalogue Walker & Dawn - Auteur: David Morosinotto - L'école des loisirs - 18€
Que feriez-vous si vous trouviez trois dollars en 1904? P'tit Trois, Eddie, Julia et Min, quatre enfants du Bayou, eux, n'hésitent pas: ils commandent sur le catalogue Walker & Dawn… un revolver! Mais leur déception est énorme quand ils reçoivent une montre à gousset à la place, et cassée de surcroît! Cette erreur d'envoi les pousse à traverser les États-Unis pour obtenir réparation. C’est le début d’un voyage extraordinaire de la Louisiane à Chicago où le frisson de l'aventure fera écho à celui du danger. Il y a tout le parfum des romans de Mark Twain avec un bel hommage à l'écrivain lorsque les enfants sont eux-mêmes sur un steamer sur le Mississipi. Les aventures sont palpitantes et les héros particulièrement bien campés, entre l'aventureux et impulsif P'tit Trois, le futé mais angoissé Eddie, la rebelle et combative Julie et son petit frère Min, atteint d'un trouble autistique. Ils laissent sans hésiter leurs vies cabossées et partent à l'aventure à la recherche d'eux-mêmes pour la conquête de leur liberté.




Soixante-douze heures - Marie-Sophie Vermot – Thierry Magnier - 13€
Sa mère tente encore de convaincre l’infirmière de la laisser entrer pour lui parler.Inflexible, elle ne veut pas. La décision lui revient à elle, Irène, et sa décision est prise: l’enfant qu’elle vient de mettre au monde, elle ne le gardera pas. Elle a accouché sous X et attend de signer les papiers qui permettront à d’autres d’adopter son enfant. Sa décision est prise… ou presque. Cet enfant-là, elle l’a tenu contre elle à la naissance. Cet enfant-là, alors qu’elle pouvait encore se faire avorter, elle a choisi de le garder. Cet enfant-là, elle sent qu’elle y est attachée, que ce n’est pas si simple et qu’il ne suffit pas de décider avec sa tête. Soixante-douze heures, c’est le délai légal avant de signer; le temps pour elle de sentir le doute s’insinuer, le temps de faire défiler les événements et les sentiments qui ont jalonné sa vie depuis cet instant avec ce garçon, où la vie a pris en elle, et avec elle une détermination qu’elle ne soupçonnait pas. Un thème rare magnifié par un récit intime, brut et sans jugement, d’une sensibilité immense.




Pëppo - Séverine Vidal - Bayard - 13,90€
Pëppo est un adolescent décalé: toujours un peu à côté comme un oiseau égaré, capable de passer des heures à surfer lorsque la mer l’appelle. Mais un matin, Frida lui laisse un message qui fait basculer sa vie dans le monde réel: «Salut mon frère. Je pars à la Jonquera. Occupe-toi des petits. Je reviendrai». Elle reviendra. C’est le seul argument qui tienne. Pëppo, qui a l’habitude de ne s’occuper que de lui, et encore, dans un monde sans accointances particulières avec celui des autres, découvre ses neveux avec un oeil nouveau: Colette et Géo, dits les dodus, jumeaux que sa soeur élève seule, mangent, dorment et remplissent des couches comme tous les bébés… Au Ropical, camping désuet ayant perdu depuis longtemps son «T» solaire, Pëppo s’organise et trouve un soutien pour le moins créatif auprès des déclassés de la vie échoués là. En attendant le retour de Frida… Un texte court, constamment en équilibre entre désolation et légèreté, de l’humour à la tendresse à chaque page, on quitte les personnages à regret et on ressort de ce roman bouleversé.

PRIX SORCIÈRES 2019, CATÉGORIE CARRÉMENT BEAU MINI


LE LAURÉAT



Une super histoire de cow-boy - Delphine Perret - Les fourmis rouges - 11,90€
C’est l’histoire d’un livre trop mortel. Enfin, je vais remplacer le mot «mortel» par «génial» parce qu’on m’a dit que le premier risquait de faire trop peur… C’est donc une histoire trop GÉNIALE et pas mortelle DU TOUT, qui raconte les aventures d’un cow-boy impitoyable qui est en fait un singe, qui ne fume pas vraiment de cigarettes par paquet de douze et ne boit pas de whisky, mais va plutôt manger une banane et faire une séance d’aérobic… Loin d’être un livre qui vous ment, cher lecteur, il vous propose deux histoires en une (quelle veine!): l’une avec l’effroyable gardien de vaches attaquant une banque et racontée avec des mots; l’autre qui met en scène un gentil singe défiant les lois de la souplesse en compagnie d’une autruche et illustrée par de jolis dessins. De quoi vous en mettre l’eau à la bouche et / ou vous faire frissonner… Et parce que l’aérobic et les bananes, c’est cool, Raoul!


LES NOMINÉS



L’appel de la lune - Elis Wilk - Versant sud - 15,90€
Lulu dort à poings fermés. De temps en temps ses yeux sursautent. C’est peut-être un rêve… Soudain, un cri déchirant dans la nuit. Est-ce la lune qui l’appelle? Malgré la peur qui l’habite, la curiosité l’emporte et Lulu s’enfonce dans l’obscurité à la recherche de l’origine de ce bruit. Dans ce périple nocturne, chacune de ses rencontres lui susurre une réponse mais du cerf elle apprend la vérité: le loup, dans la vallée, est prisonnier du piège de l’homme. Lulu, d’abord hésitante, surmonte ses craintes et se rend jusqu’au champ… Un magnifique album qui nous transporte entre le rêve et la réalité. L’auteure-illustratrice réussit à nous plonger dans une atmosphère pleine de douceur et de sensibilité perceptible à travers ses textes poétiques et la qualité du traitement graphique associant aquarelles, collages, tampons… Une histoire pour apprivoiser ses peurs et pour le plus grand plaisir des yeux!




Petites histoires de nuits - Kitty Crowther - L’école des loisirs - 11€
Trois fois «s’il te plait» pour trois histoires, trois histoires pour faire de beaux rêves. Tel est la demande d’ourson à sa maman avant d’aller dormir. «Je commence par laquelle?» interroge maman ours. «Celle qui dit qu’il faut dormir» répond ourson… Ainsi, maman ours emmène son fils dans un voyage tout en douceur au coeur de la forêt profonde, à travers des histoires poétiques et fantastiques, qui se rejoignent au final. Dans cette balade au pays des rêves, le rose fluo s’insinue dans chaque illustration comme une lumière rassurante dans la nuit alors que tout est sombre et inquiétant. On y rencontre le gong de la gardienne de la nuit, la fillette qui se perd en chemin, des forêts de sapins, un chapeau confié, des champignons qui sourient, une miette de sommeil, des pierres-mots au fond de l’eau, de la magie partout… Cet album somptueux est une invitation aux tout-petits à se laisser bercer pour un embarquement dans le monde des rêves.




Moi j'ai peur du loup - Émilie Vast - MeMo - 13€
Quand un petit lapin rencontre un autre petit lapin… qu’est-ce qu’ils se racontent? Des histoires non pas de lapins mais de loups! Car le lapin brun a peur du loup! Peur du loup? Et pourquoi donc? Eh bien, parce qu’il a de grandes dents bien sûr… Mais voyons, ce n’est pas le loup qui a de grandes dents, c’est Morse qui a de grandes dents rétorque son ami, le lapin beige… Toutes les peurs du lapin brun vont ainsi être déconstruites par son interlocuteur, jusqu’à la surprise finale, très rigolote… surprise qui va permettre au lapin brun de dépasser ses préjugés et ses craintes. Les illustrations sur fond noir sont très soignées et élégantes, un tout petit peu inquiétantes, il s’agit quand même du loup! Différents animaux aux caractéristiques surprenantes sont représentés. Émilie Vast nous offre un joli petit bestiaire qui permet aux enfants d’évoquer leurs peurs et d’en rire… un livre salutaire donc! Une belle réussite à mettre entre toutes les petites mains, dès deux ans!




Ma maison - Laëtitia Bourget et Alice Gravier - Les Grandes Personnes - 20€
Cet imagier serait grand, si grand qu’on pourrait y voyager. Cet imagier serait beau, ses illustrations seraient réalistes, riches, subtiles et élégantes. Il y aurait un petit peu de bazar dans cet imagier, pour qu’on s’y sente bien. Il serait plein d’animaux, de gens, petits et grands, jeunes et vieux. Il ferait rêver, il ferait sourire. Il ferait aussi jouer, en cherchant des détails dans les images, il faudrait être observateur, rapide et rusé! On pourrait raconter le chemin qui permet d’arriver jusqu’à la maison, on pourrait aussi se raconter son propre parcours dans les images. On y serait tellement bien qu’on s’y sentirait comme chez soi… Cet imagier serait tellement plus qu’un imagier, ce serait une aventure, une cabane, une maison… ce serait ma maison! Bienvenue donc dans Ma maison, livre ouvert sur le monde, les autres et notre petit univers personnel. Ce grand livre dépliable invite au partage, au voyage et à la rêverie, à partir de deux ans.

PRIX SORCIÈRES 2019, CATÉGORIE CARRÉMENT SORCIÈRES FICTION


LE LAURÉAT


Duel au soleil - Manuel Marsol - L'Agrume - 20€
Le désert, un soleil de plomb, deux personnages se défient, un indien, un cow-boy. Entre les deux un cours d’eau, mais la tension est palpable. Qui va tirer le premier? Regard perçant de l'Indien, regard furieux du cow-boy puis... canard! Avec cet album, peu de texte mais des illustrations pleines pages aux couleurs chaudes, succession de contre-plongées, de gros plans qui posent le décor et font monter la tension dramatique, et de plans panoramiques montrant l’indien et le cow-boy, interrompus dans leur duel par ce fameux canard. On est plongé en plein western. Tout y est: la chaleur, le crâne de buffle, les chevaux, les colts, le défi, sauf que ce n'est que le début d'une longue suite d'événements perturbateurs et de contretemps qui vont troubler le combat et en faire une histoire complètement décalée. Comique de situation et de répétition, le premier western non violent pour les enfants, simple mais terriblement efficace et original, on entend presque la musique!


LES NOMINÉS


À travers - Tom Haugomat - Thierry Magnier - 20€
Cet ouvrage est un projet qui a pris du temps, plus de trois ans. Un roman graphique de cent quatre-vingt-quatre pages, très peu de mots, seulement les légendes des images. Un livre aux illustrations en trois couleurs, en tons directs, qui en font un objet à part, même si le travail de Tom Haugomat, reconnaissable entre tous, est déjà d’une singularité inouïe. Le livre commence en décembre 1955, en Alaska. Un petit garçon regarde par la fenêtre de sa chambre. Tout le livre est fondé sur le jeu de regards entre la page de gauche et celle de droite, tout est vu à travers le prisme d’une fenêtre, d’une loupe, de jumelles, d’un poste de télévision. L’enfant grandit. On assiste aux premiers pas sur la lune, puis à la mort de sa mère. Et puis à la fascination pour l’espace, le métier qui en découle, la rencontre avec une femme, l’enfant qui va naître… L’homme vieillit. On revient aux images de départ: la maison d’enfance, la loupe cassée. Le temps est une boucle. Toute la vie d’un homme, en somme, la petite histoire dans la grande, dans un livre splendide.



La forêt - Riccardo Bozzi, Violeta Lópiz et Valerio Vidali – Gallimard - 25€ «Au début ce n'est qu'un petit bois de jeunes pins» et les explorateurs, jeunes aussi, apparaissent sous nos yeux et sous nos doigts. Ils jouent, observent et grandissent dans cette forêt qui se transforme, s'épaissit. Ils s'enfoncent, se perdent même parfois et le lecteur continue son exploration avec son propre regard et son toucher. Tiens, c'est surprenant des rides apparaissent sur les joues de personnages et leurs mains sont griffées. La forêt les marque mais eux aussi laissent des traces sur les arbres et sur les pierres. Tantôt étouffante, tantôt lumineuse cette forêt permet des rencontres avec d'autres voyageurs... La forêt est un album magnifique à la fois livre-objet, au papier épais qui invite à la caresse, aux découpes judicieuses, mais également procédé allégorique qui nous raconte les chemins et l'épaisseur de la vie. Un texte élégamment poétique, des illustrations délicates et une mise en scène qui ne manquent pas de nous surprendre, de nous donner envie, à la dernière page, de reprendre l'exploration.




Le tracas de Blaise - Raphaële Frier et Julien Martinière - L'atelier du poisson soluble - 16€
Blaise est un citadin sérieux, portant cravate. Vêtu de teintes vertes, il s’est entouré de plantes, de cactus, de portraits d’animaux. Tous les autres personnages portent des lunettes (au fait, pourquoi?) mais pas lui. Et voilà qu’il ne supporte plus les encombrements automobiles, ni l’encombrement des lignes téléphoniques, ni la cohue du métro, ni la mécanique des serrures, ni même celle de son parapluie ou de son grille-pain. Tandis que le monde extérieur semble vouloir le contrarier, Blaise constate qu’il se métamorphose progressivement en bête velue et c’est en gagnant la forêt qu’il constate s’y trouver parfaitement à l’aise. Mais qu’arrive-t-il à Blaise? Le texte de Raphaële Frier cède volontiers la parole aux dessins étranges et fascinants de Julien Martinière, au point que, dans les dernières pages, le narrateur a disparu. Le trait, fin et méticuleux, s’associe aux couleurs assourdies d'une palette volontairement restreinte et à de vastes zones de blanc. Ce récit fantastique mêlé d’humour, au dénouement optimiste, séduira les petits comme les grands.



Une âme égarée - Olga Tokarczuk et Joanna Concejo - Format - 19,90€Une âme égarée commence dans un pays de neige où les promeneurs laissent des traces. Il est écrit: «Si quelqu'un pouvait nous regarder d'en haut , il verrait que le monde est rempli de gens pressés, qui courent dans tous les sens, fatigués, en sueur mais il verrait aussi leurs âmes égarées, à la traîne...» D'autres planches suivent et nous laissent observer ces promeneurs de plus près. Puis seulement l'histoire commence. Ce procédé atypique prépare le lecteur à prendre son temps et c'est là tout le sujet de cet album OVNI, qui nous renvoie à cette société frénétique qui nous presse et nous compresse. Le personnage principal de l'histoire, Jan, est un homme qui travaille beaucoup, vit à cent à l'heure, et finit par en oublier son nom. Sur les conseils du médecin, il va alors prendre le temps de vivre pour renouer avec son âme perdue et notre lecture se met au diapason de son rythme. Ce livre laisse une impression de plénitude, le temps est suspendu, la cadence ralentie, on se laisse littéralement happer et on referme le livre grandi, émerveillé et heureux ...

PRIX SORCIÈRES 2019, CATÉGORIE CARRÉMENT BEAU MAXI


LE LAURÉAT



Petit soldat - Pierre-Jacques Ober et Jules Ober - Seuil - 16€
Il y a des albums qui nous touchent en plein coeur et qui soulèvent une émotion que nous avons du mal à contenir. Petit soldat est de cette trempe, de cette force-là. C'est l'histoire des soldats, engagés dans la Grande Guerre en pensant qu'elle ne durerait même pas jusqu'à Noël... L'un d'eux, Pierre, nous raconte son amour pour la France et pour sa famille, son souhait d'être un bon soldat et un bon fils. Il nous parle aussi du vécu des soldats qu'il croise: «l'étrange Gilbert» qui lui sauva la vie; les soldats allemands qui ne veulent plus participer à cette tuerie et d'autres encore, gradés ou civils. Pierre parle aussi de ses regrets de ne pas vivre la vie dont il avait rêvé. Il nous fait partager la lettre adressée à sa mère et les raisons pour lesquelles il sera fusillé à l’aube... Les mots sont comptés, pesés et économes. Les images – mettant en scène de petits soldats de plomb – sont vivantes, réalistes et incroyablement émouvantes. Leur complémentarité amène un album d'une grande poésie comme un testament à partager avec les générations d'aujourd'hui.


LES NOMINÉS



Toi-même - Marion Duval - Albin Michel - 19€
Deux soeurs jumelles Adèle et Louison attendent leurs parents sur le parking de la piscine où elles prennent des cours. Elles s’amusent, inventent des jeux comme n’importe quel enfant. Le temps passe, l’ennui s’installe et bientôt un défi à relever pour Louison, la plus téméraire: je rentre! Adèle reste, caractère différent mais soeurs tout de même car malgré les petites disputes, l’inquiétude n’est pas loin quand l’orage éclate. Enfin, les parents arrivent, soulagement et retrouvailles agrémentées de petites chamailleries affectueuses. On prend alors de la hauteur pour une vue d’ensemble, et c’est comme une chasse au trésor pour retrouver chaque petit détail sur le parcours des filles. Un album splendide pour s’amuser à confronter les perspectives, pour jouer à se perdre, à se différencier pour s’affirmer, et enfin se retrouver. Louison et Adèle sont comme toutes les soeurs du monde, elles s’aiment et se taquinent, la dernière phrase illustrant parfaitement leur complicité.




La montagne - Manuel Marsol et Carmen Chica - Les fourmis rouges - 18,90€
La route serpente à flanc de montagne, le camion rouge suit son tracé avec la monotonie habituelle. Mais aujourd’hui un besoin pressant oblige le conducteur à se ranger sur le côté et à s’enfoncer dans le sous-bois. Au retour, il est perplexe: impossible de rejoindre son camion, il est perdu dans la montagne immense. Il est seul avec lui-même, livré à cette étrange montagne. Mais alors, qui est cette créature aux yeux rouges que l'on n'avait pas remarquée jusque-là? D’abord effrayante, tapie dans l’ombre, elle se dévoile à mesure que l'homme accepte sa condition. Tout se déploie, chaque sensation est exacerbée, démesurée, on dirait que le temps s'est figé... et la créature devient l’alliée qui accompagne le retour de l’homme à la nature. Quand l’homme achève sa mutation, les mots se taisent pour laisser toute la place aux sens, et le texte, distillé avec parcimonie, laisse jaillir toute la force des illustrations – grandioses! Une parenthèse magique hors du temps, un retour à l’animalité, pour renouer avec l'essentiel.




Nous avons rendez-vous - Marie Dorléans – Seuil - 14,50€
C'est le milieu de la nuit. Les parents réveillent leurs deux enfants pour qu'ils se préparent. Ils ont rendez-vous. La famille sort de la maison dans la douce nuit de l'été, au parfum d'iris et de chèvrefeuille. Ils traversent le village, parcourent des sentiers, pénètrent dans les bois… Ils ont rendez-vous. On ne sait ni avec qui, ni où. Page après page, nous nous immergeons totalement dans cette promenade nocturne. On sent la brise dans les feuillages, on entend les petits bruits de la nuit et le raclement des pas sur le sentier. On retient son souffle pour mieux entendre la nuit. Et quand enfin arrive le moment du rendez-vous, on se laisse totalement submerger par cet instant de grâce! Quel album incroyable! Littéralement éblouissant! Marie Dorléans nous offre une maîtrise folle des ombres et des lumières. On devient le compagnon de route des personnages, les cinq sens en éveil, et on ferme cet album un peu troublé, désorienté de revenir à la réalité.




Les riches heures de Jacominus Gainsborough - Rebecca Dautremer - Sarbacane - 19,50€
À travers cet album, découvrez la vie simple d'un lapin timide et rêveur. En douze tableaux généreux, Rebecca Dautremer capture différents événements qui ont jalonné la vie de Jacominus Gainsborough et l’ont façonné de sa naissance à sa mort. De pas hasardeux en amitiés indéfectibles avec Policarpe, César et les autres, jusqu'à ses dernières heures, laissez-vous emporter par l'histoire de Jacominus. Cette grande fresque quotidienne est l'occasion pour Rébecca Dautremer de parler de la vie dans ce qu'elle a de tragique et de grandiose. Tantôt de grandes scènes de vie, tantôt des échantillons d'instants volés, la succession des petits malheurs et des grandes victoires, permet d'aborder en kaléidoscope le temps qui passe, le handicap, la guerre, l'ennui, le deuil, le bonheur d'un temps partagé en famille ou entre amis, la fierté d'avoir construit une vie bien remplie. Ce texte touchant, parfois rude, se teinte d'une douceur mélancolique grâce aux illustrations époustouflantes de l'auteure.

PRIX SORCIÈRES 2019, CATÉGORIE CARRÉMENT PASSIONNANT MINI


LE LAURÉAT



La légende de Podkin Le Brave. Naissance d’un chef - Kieran Larwood - Gallimard - 14,50€
Des lapins courageux, cela vous semble impossible? C'est que vous ne connaissez pas encore la légende de Podkin Le Brave, celui qui ramena la paix au sein des Cinq Royaumes de Lanica! Un soir de solstice d'hiver, un barde s'installe au coin du feu et raconte qu’en des temps reculés, les Gorm terrifiaient les terriers, des créatures de fer assoiffées de sang, à la recherche de mystérieuses armes magiques. Lorsque les démons de fer envahissent son terrier, Podkin est contraint de s’enfuir, accompagné de sa grande soeur et de son petit frère. Ils sont désormais des fugitifs pourchassés par des êtres malfaisants et se préparent à affronter de nombreuses épreuves. L’originalité du récit réside dans la narration assurée par le barde: ses interactions avec ses auditeurs stimulent la curiosité du lecteur par les questions qu’elles suscitent sur le récit en cours. Des allers-retours dans le temps qui offrent en outre une intéressante perspective sur l’histoire et sur le suspens en cours, lui donnant des airs de conte. Podkin Le Brave est un roman enchanteur plein de rebondissements pour les jeunes lecteurs qui veulent s’initier à l’univers de la fantasy.


LES NOMINÉS



Claude et Morino – Adrien Albert – L'école des loisirs - 13,50€
Découvrir Claude et Morino, c’est entrer dans un monde aux couleurs franches où les astuces en tout genre rendent soudain possibles les situations les plus extravagantes. Nous ne serons donc pas étonnés de rencontrer Morino, un jeune taureau qui vit dans sa caravane agrémentée d’une trappe pour les petites urgences. Une nuit le pipi s’infiltre sous terre et ramène à la vie Claude, un petit squelette un poil envahissant: prétextant une malédiction terrible s’ils se séparent, Claude persuade Morino de le garder. Et c’est parti pour un séjour sur la côte! Avec ce squelette ahuri sur le dos, le jeune taureau doit faire preuve de patience, de pédagogie, mais aussi de courage et d’ingéniosité pour affronter l’avalanche d’aventures qui les attend. Claude et Morino apprendront à se respecter et à s’entraider, transformant la contrainte en une incroyable amitié. Humour et tendresse se dégagent des personnages et Adrien Albert parvient à composer une histoire tout à fait crédible avec un pipi maudit, un squelette accro à la tisane et même des moules qui chantent du Baudelaire…!




Mentir aux étoiles - Alexandre Chardin - Casterman - 11,90€
Léon est un jeune garçon un peu différent. Outre une fragilité cardiaque, il est constamment inquiet, distrait, la tête dans les étoiles. Aussi, lorsqu'il annonce à ses parents que pour sa rentrée au collège il ne veut plus d’auxiliaire de vie scolaire, c'est la panique! De la difficulté de se lier avec les autres à l'étonnante rencontre avec l'incandescente Salomé, cette année s'annonce chargée! Mais Léon a un besoin viscéral de grandir dans le regard des autres pour échapper aux moqueries, mais aussi de s’arracher au regard anxieux de sa mère. Alors il résiste, il fait face, d'autant que Salomé exige qu'il garde le secret sur leur amitié… Alexandre Chardin éclipse le handicap de Léon pour parler avec justesse de la différence mais plus simplement de la difficulté pour chacun de grandir et de trouver sa place. Le bouillonnement intérieur de ses personnages, entiers et hauts en couleur, les rendent terriblement attachants et happent le lecteur dans un récit à la fois sensible et profond.




La petite épopée des pions - Audren et Cédric Philippe - MeMo - 8€
Sashalluciné, le héros de ce roman, est un pion. Il vit, avec les autres pions, dans un beau coffret de bois. Parfois une main ouvre ce coffret et les libère. «Libère» est un bien grand mot puisqu'ils sont soumis aux décisions de cette main les déplaçant sur un damier. Heureusement, parfois, un coude les bouscule et c'est l'aventure. De retour dans leur coffret, ils se la racontent et se la racontent encore… Mais cela ne suffit pas à Sashalluciné. Sasha rêve d'explorer l'extérieur, de devenir un héros, de voir ce qu'il peut se passer au-delà de l'échiquier trop parfait. Peut-être a-t-il rêvé un peu trop fort car un bouleversement est en marche… Une aventure contée alors simplement par les superbes illustrations noir et blanc de Cédric Philippe. Les mots laissent place aux dessins. Une parabole sur la liberté, l'émancipation, qui est d'autant plus forte que c'est un pion qui décide de tenter l'impossible.




La petite épopée des pions - Audren et Cédric Philippe - MeMo - 8€
Un jour d’hiver,Tomy rencontre un chien dans un parc. Un chien pas très grand et pas très beau, quelque peu différent de celui de ses rêves! Malgré tout, ensemble, ils vont jouer à cache-cache, faire la course, partager le goûter, Tomy va même lui donner son précieux foulard, comme on ferait avec un vieux compagnon. Puis le soir venu, Tomy rentre chez lui sans même saluer son ami de jeux. Mais une fois dans son lit, Tomy ne trouve pas le sommeil. Le petit garçon repense à cette rencontre, à son nouveau compagnon et, pris de culpabilité, il décide de le rejoindre dehors dans la nuit froide. Comme les deux autres titres de la collection Ginko du jeune éditeur Voce Verso, Un chien comme ça se fait l’écho de la voix intérieure de l’enfant et illustre une situation du quotidien, souvent extraordinaire dans les yeux d’un enfant, avec un texte doux, profond et intelligent. Cette belle aventure sur le thème de l’amitié et de la loyauté des sentiments est servie par les magnifiques illustrations de Clémence Pollet pour les lecteurs-rices en herbe à partir de sept ans.

PRIX SORCIÈRES 2019, CATÉGORIE CARRÉMENT SORCIÈRES NON FICTION


LE LAURÉAT


Musée des museaux amusants - Fanny Pageaud – L’atelier du poisson soluble - 20€
Mais qui ose nous tirer la langue comme cela? Le vertigineux, bien sûr! Et qui nous agite ses petites tentacules sous le nez? L’extravagant, c’est une évidence. Et celui qui nous exhibe ses mâchoires aux grandes dents? Le sensible, ce ne peut être que lui. Comment? Vous ne connaissez pas ces animaux? Alors il vous faut absolument ouvrir le dernier livre de Fanny Pageaud. Sous forme de devinettes et de gros plans saisissants sur le museau, elle invite le lecteur à découvrir de manière insolite des animaux du monde entier. Chaque animal se raconte, livre des tas d'anecdotes pleines d'humour sur son anatomie, ses habitudes et ses particularités. C’est original, drôle et surprenant. Les illustrations, d’abord étranges, sont d’une finesse et d’un réalisme impressionnant. Le texte, ludique et pertinent, est validé par l’équipe du Muséum d’histoire naturelle, gage de qualité. Aurez-vous assez de flair pour retrouver ces dix-huit animaux aux museaux si amusants?


LES NOMINÉS

Panthera tigris - Sylvain Alzial et Hélène Rajcak - Rouergue - 15€
Comme l’indique son titre en latin, ce documentaire singulier, aux frontières de la fiction, présente le tigre. Il raconte l’histoire d’un érudit qui n’a cessé d’enrichir ses connaissances à travers les livres. Lorsqu’il s’aperçoit qu’il ne sait rien du tigre du Bengale, il se précipite sur tous les documents qu’il peut trouver sur le sujet, puis décide finalement de partir en Inde à la recherche de la bête. Accompagné d’un jeune indigène, il parcourt la jungle en étalant sa science auprès du pauvre analphabète qui tente de s’exprimer en vain… Ce documentaire humoristique alterne planches encyclopédiques en noir et blanc et dessins foisonnants hauts en couleur pour représenter la jungle. Et c’est en orange fluo qu’apparaît le tigre, très très impressionnant, créant ainsi suspens et surprise dans la seconde partie du livre! À la manière d’une fable, ce documentaire confronte avec humour le savoir encyclopédique et l’expérience pratique, pour les valoriser et mieux les réunir, pour le plus grand plaisir du lecteur!




Big bang pop ! - Claire Cantais - L’atelier du poisson soluble - 21€
Un documentaire pour les plus petits qui raconte avec énergie et précision une histoire universelle: la création du monde, de la naissance de l’univers à la naissance de l’enfant, auquel le texte s’adresse directement dans un récit rythmé. Papiers découpés rehaussés de graphismes colorés composent des images spectaculaires pour décrire la formation de l’univers, l’apparition de la vie sur terre et le développement de l’humanité, de la maîtrise du feu au voyage sur la lune. Puis, de la promenade au clair de lune au bambin courant au soleil, le récit bascule vers la conception de l’enfant dans le ventre de sa mère. Claire Cantais, auteure engagée de Votez Victorine, glisse aussi avec subtilité un message féministe en représentant l’image d’une femme activant le feu, dessinant sur les parois d’une grotte ou travaillant sur un ordinateur. Le monde n’a pas fini d’évoluer! Un album simple au premier abord mais bien plus grand qu’il n’y paraît!




L’appartement, un siècle d’histoire russe - Alexandra Litvina et Ania Desnitskaïa - Louison Éditions - 17,50€
Ce livre traduit du russe est un monument! Ouvrage ambitieux, il nous présente l’histoire de la Russie au XXe siècle par le biais des transformations architecturales et de la décoration d’un même appartement habité par une famille moscovite. Construit par les courts récits des membres de la famille, il nous amène à découvrir la grande histoire de l’ex-URSS ainsi que le mode de vie et les us et coutumes des protagonistes au fil des générations qui se succèdent dans le logis. En alternance avec ces récits, on trouve des doubles-pages abondamment illustrées, où fourmillent, à la manière d’un écomusée, des objets du quotidien richement légendés. Jouets, meubles, vêtements, photos, nourriture et personnages en disent beaucoup sur leur époque et l’on se glisse aisément dans les pas de ces gens. Un livre superbe pour tous les passionnés d’histoire et de Russie évidemment, et pour tous les grands curieux.




Monstres et merveilles, cabinets de curiosités à travers le temps - Alexandre Galand et Delphine Jacquot - Seuil - 19,90€
Voici un livre splendide, parfaitement mis en valeur par son grand format. Les illustrations de Delphine Jacquot semblaient destinées à enrichir un documentaire sur les cabinets de curiosités. C'est détaillé, envoûtant, surprenant, précis. Lorsqu'on ouvre les volets, le regard plonge dans le cabinet, sans se lasser, et on ne les referme qu'à regret. Os, animaux, instruments… tout est dessiné avec minutie. Le texte d’Alexandre Galand n'est pas en reste. Il nous invite à un voyage chronologique dans l'univers des cabinets de curiosités. Sur les volets accompagnant l'illustration principale, l'auteur aborde les grands principes de cette époque, l'évolution qu'ont subie les cabinets. Ensuite, il entre dans le détail de la collection, s'attardant sur un objet en particulier ou un aspect précis, mais toujours de manière classée, rigoureuse (fidèle à la rigueur prônée dès les XVIIe et XVIIIe siècles). Poisson hérisson diodon, autel des foetus, les dinosaures du Crystal Palace… Un voyage pour les grands curieux avec de jolies découvertes à la clé!