mercredi 5 septembre 2012

Jouer à la ferme



Pour la première fois dans le cadre de projet d’édition dont elle est à l’origine, Valérie Gendry a fait appel à une personne qui ne vient pas du livre de jeunesse: l’écrivain et photographe Jean-Loup Trassard, considéré par beaucoup comme l’un des grands stylistes de la littérature française. Plus connu pour la qualité de son écriture que par ses chiffres de vente, cet homme tranquille aime raconter son «territoire» à travers ses textes et ses photographies. Situant une grande partie de son œuvre autour de son pays (une grande partie même se déroule autour de sa maison), il n’a eu de cesse, dans son œuvre, de dépeindre les paysages secrets, parfois rudes du bocage. Dans ce travail, il nous offre une vision très intéressante, entre l’ethnologie et la poésie, de la civilisation rurale traditionnelle. Alors que celle-ci tend à disparaître peu à peu, c’est un vrai témoignage et un lien avec le passé qu’il crée. L’objet «Jouer à la ferme» est à cette image. Nous lui avons demandé de nous en parler.


# Lire la suite