mardi 22 octobre 2013

On n’est pas des poupées, lu par la libraire Comptines de Bordeaux


De magnifiques collages qui mêlent photos, dessins, motifs, sur fond de grands aplats de couleurs, au service d’un «premier manifeste féministe» qui s’assume avec humour et intelligence. Si l’égalité des sexes a le vent en poupe, il est encore bien rare que les albums (aux éditions Talents Hauts excepté), se revendiquent du féminisme. Qui n’a pas entendu quelqu’un-e dire «je ne suis pas féministe mais…». Ici, rien de tel, ces petites filles, à qui personne n’aura l’idée de reprocher d’avoir brûlé leurs soutiens-gorge (un des grands mythes de l’antiféminisme), le disent haut et fort : elles ont des choses à dire et revendiquent de choisir une manière de grandir qui leur laisse le choix d’être les femmes qu’elles souhaitent.

Le livre se termine sur une belle double page qui présente de courtes biographies de femmes célèbres ou imaginaires (Rosie, l’ouvrière en bleu de travail qui symbolise les femmes ayant remplacé les hommes dans les usines américaines durant la Seconde Guerre mondiale) qui apparaissent au fil des pages.

Un album ludique et beau à déclamer dans toutes cours de récré !

Librairie Comptines



On n’est pas des poupées
Delphine Bauvois
Illustrations Claire Cantais
Jamais trop tôt, La ville brûle - 13 €