lundi 16 décembre 2013

L’Association des Librairies Spécialisées Jeunesse à Montreuil !



Cette année et pour la première fois, les Sorcières étaient en charge de quatre stands : en effet, les éditeurs Actes Sud, Le Rouergue et les Grandes Personnes nous avaient confiés leurs stands et nous avions également à animer un Pôle Art au titre de l’ALSJ.

Ce cru 2013 fut très bon : en effet, le CA est en forte hausse pour Actes Sud et le Rouergue avec respectivement  28 et 22 % d’augmentation. Le CA des Grandes Personnes est lui aussi en nette progression. De manière générale, on constate que le salon de Montreuil se professionnalise, des documentalistes et bibliothécaires à tous les professionnels qui gravitent autour de l’enfance. 



 
Sur Actes Sud, les nouveautés et particulièrement « la vie nocturne des arbres » et « l’homme qui dessinait les arbres » ont connu un vif succès. Le documentaire « Israël – Palestine : une terre pour deux » a été la meilleure vente ; pour la première fois, la Pépite du documentaire, prix du salon de Montreuil, a en effet été décernée à un livre pour les ados/adultes. Enfin, le très beau livre « Albums » de Sophie Van Der Linden qui explique les principes fondateurs, les évolutions et les mécanismes profonds de l’album jeunesse a lui aussi, rencontré un public averti.

Sur le Rouergue, l’engouement est évident sur toute la production proposée : le remarquable roman de Stéphane Servant, « Le Cœur des Louves » constitue la meilleure vente, suivi par « Lola », « Mes  robots en pyjamara », « sa Majesté Ver-de-terre » et les Anne Perçin bien entendu.



Les ouvrages des Grandes Personnes exercent une fascination sur le grand public et les professionnels :  Pop ups, romans, albums font toujours l’unanimité. Les dédicaces ont toutes très bien fonctionné et particulièrement les créations d’Emma Guiliani avec « Voir le Jour », et de Philippe Ug avec « Les robots n’aiment pas l’eau » , « Big Bang Pop » ou encore « Drôle d’oiseau ». Les imagiers à jouer et à toucher de Pascale Estellon ont également beaucoup séduit

Le Pôle Art a bien « marché » en proposant des livres animés à la différence des  albums et livres plus spécialisés. Certains auteurs en dédicace ont rencontré un engouement certain dont notamment à Caterina Zandonella avec "la Fille du Calligraphe".

Notre best-seller a été « Cartes », prix sorcières 2013.

Bonne fin d’année à toutes et tous !

Tags