mercredi 26 février 2014

Attention au crocodile !, lu par la librairie Comptines de Bordeaux


Le papa de Tora est du genre très occupé, toujours à travailler sur son ordinateur, à consulter ses messages sur son téléphone. Il est aussi du genre organisé qui fait les courses au supermarché avant le départ en vacances en pleine nature. Bref, il est du genre « ennuyeux ». Et cela ne s’arrange pas quand avec Tora ils arpentent enfin les chemins forestiers, sacs sur le dos et… GPS à la main.

Trop captivé par son écran, le papa de Tora est incapable de voir tout ce que sa fille découvre ébahie dans cette forêt suédoise : un boa, des girafes, un lion et même des trolls et des elfes ! (En Suède les girafes et les boas, tout comme les lions et les hippopotames, sont plus exotiques encore que les créatures merveilleuses que sont les elfes et les trolls).

Heureusement, il finira par oublier ses écrans, ses soucis, ses préoccupations d’adulte très occupé et par laisser place à l’imaginaire dans sa vie bien remplie. Alors seulement, Tora et son papa seront vraiment ensemble et pourront profiter d’un barbecue face au lac où se baignent un dragon,
des trolls, des elfes, des hippopotames…

Ce papa qui se rappelle qu’il a été lui aussi un enfant et qui est capable de voir toutes ces choses merveilleuses que seuls les enfants savent voir, est bien « le meilleur papa du monde » !

Heureusement qu’il nous vient de Suède, et de Scandinavie en général, ces albums dans lesquels des pères s’occupent de leurs enfants et se comportent comme des adultes et non comme des copains avec qui toutes les bêtises interdites (sous entendus par les mères) sont enfin faisables. Des albums qui disent une vraie relation entre l’enfant et son père et où, comme ici, le père peut rejoindre sa fille dans son univers enfantin parce que justement, il est un parent attentif et aimant.




Attention au crocodile !
de Lisa MORONI & Eva ERIKSSON (illustrations)
Traduit et adapté du suédois par Alain Gnaedig.
Éd. Pastel, mars 2014 – 12€