mercredi 19 février 2014

Emmanuelle Houdart à Toulouse, en partenariat avec la librairie Tire-Lire (vidéo)


En janvier, Emmanuelle Houdart a eu une belle actualité dans la ville rose avec des expositions, ateliers, rencontres de classes, spectacle tiré d’un de ses albums, et une très belle rencontre à la médiathèque José Cabanis.

Au cours de cette rencontre, Emmanuelle Houdart a raconté ses origines dans les montagnes suisses, sa relation avec son éditeur, l’évolution de son travail, sa technique de dessins au feutre. Pour mieux appréhender son travail, un zoom sur plusieurs albums : Monstres Malades, Saltimbanques, Une amie pour la vie, L’argent. L’illustratrice a dévoilé certaines symboliques fortes pour elle comme celle du sang, mais qu’à l’opposé certains objets récurrents tels que les éponges ne représentent rien de particulier ! 

Habituellement, Emmanuelle Houdart illustre des textes qu’elle reçoit, notamment de Laetitia Bourget. Elle a aussi fait des albums seule, illustration et texte. Sur l’album L’argent, la construction n’a pu se faire qu’à travers une grande complicité avec Marie Desplechin, puisqu’Emmanuelle Houdart a d’abord envoyé trois portraits à l’auteur qui a commencé à écrire une histoire, puis portraits sont nés, un par un. On a également appris à travers quel travail elle a découvert pourquoi elle faisait des livres pour enfants…

Voici l'enregistrement de cette rencontre.




Rencontre avec Emmanuelle Houdart par BibToulouse