lundi 5 mai 2014

Pirate des couleurs, lu par la librairie Autrement dit de Dijon


Au-delà des personnages accrocheurs et humoristiques que sont le pirate Barberousse et son perroquet Ara-qui-rit, c’est une véritable plongée au cœur de l’univers artistique de Vincent Van Gogh que nous propose L’Élan vert avec ce nouvel album. Fidèle à l’intention de la collection Pont des arts de nous faire découvrir un tableau par le biais d’une histoire, nous sommes invités à « vivre » la célèbre chambre d’Arles. Embarqués sur un bateau attaqué par le jet d’encre de la pieuvre, nous assistons au combat acharné du pirate ou, plus exactement, de l’artiste en pleine création. L’histoire se déroule avec la puissance d’un duel entre Barberousse et le noir, entre Van Gogh et ses tourments. Dans le lieu intime de la cabine du capitaine, se combattent l’obscurité, la dépression, et les volutes de couleurs. Quel combat acharné qui nécessite le précieux trésor du pirate, « ses armes de vie » que sont pinceau, couteau, peintures et brosse ! L’énergie déborde de tous côtés : visuellement par les flots de couleurs et les mouvements de la peinture mais aussi par le rythme même du texte et les échanges dialogués de Barberousse et son perroquet, comme l’artiste tenant sans cesse à distance son mauvais génie perché sur l’épaule… De nombreuses références jalonnent subtilement l’album et seront présentées dans la double page documentaire finale tels l’oreille coupée, l’intérêt de l’artiste pour les estampes japonaises ou encore sa correspondance avec son frère Théo. Un ouvrage superbe pour mieux comprendre ce peintre de génie et le processus de création qui oscille parfois vers la folie, une résonance bienvenue avec l’incontournable exposition Van Gogh/Artaud du musée d’Orsay.

Gwendoline Dubrion, librairie Autrement dit, Dijon




Pirate des couleurs
Christine Beigel
Illustrations Natacha Sicaud
Pont des arts, L’Élan vert - 14,20 €