vendredi 29 août 2014

Hubert Ben Kemoun, Nico et Jules dans le n°68 de Citrouille


Extrait de l'interview d'Hubert Kemoun parue dans le n°68 de Citrouille disponible dans les librairies Sorcières.

Anne Helman, librairie Chat Perché : Les éditions Rageot publient une nouvelle série signée par vous, dans la collection Petit Roman. Elle s’appelle L’Année de Jules et on suit ce per-sonnage chaque mois de l’année... Les deux premiers épisodes sont parus en juin. Vous faites-vous auto- concurrence en sortant cette nouvelle série ? Quelles seront les spécificités de cette nouvelle série de premières lectures par rapport à celle de Nico, édité par Nathan ? Sont-ils «cousins germains»?

Hubert Ben Kemoun : De l’auto concurrence? Je n’ai jamais pensé, en ayant un deuxième fils, que j’annulais l’existence du premier…!!! Les histoires de Jules chez Rageot sont, comme mes séries Samuel ou Nico chez Nathan, écrites à la première personne du singulier. Jules est un garçon un peu plus jeune que Nico, moins timide, mais aussi peu vaniteux. Écrits avec la même exigence que celle dont je parlais à l’instant, ces textes chez Rageot sont plus longs et donc les scénarios un peu plus complexes. Jules, comme tous mes personnages, est en devenir. Lui aussi se pose des questions et cherche des solutions, mais après tout comme n’importe quel môme de cet âge.