mardi 30 décembre 2014

Un diptyque cruel et drôle, inquiétant et divertissant: Les Voleurs de Carthage - lu par la librairie Dans ma librairie


«-Je m'appelle Tara. Je travaille pour la Famille d'Utique.
-C'est qui la famille d'Utique? Ils sont riches?
-La Famille est la plus grande guilde des voleurs de la ville d'Utique.
-Alors ils ne sont pas riches. S'ils étaient riches, ils ne voleraient plus.
-Pff, comme si les riches n'étaient pas des voleurs.»

Deux mercenaires, un Gaulois et un Numide convoitent le trésor de Carthage alors que cette dernière subit le siège de l’armée romaine.

Ce diptyque est étonnant. Le tome 1 joue sur le registre humoriste avec le portrait de personnages truculents, alors que le tome 2 met en exergue l’atmosphère apocalyptique qui s’abat sur Carthage et le destin dramatique des personnages de cette histoire. 

Appollo réalise ici un scénario très riche dont l’intensité va crescendo et qui entraîne le lecteur dans le tourbillon d’horreurs qui accompagne la chute de Carthage.

Tanquerelle sublime cette tragédie par une composition graphique très élaborée avec des successions de plans très cinématographiques.

Les couleurs d’Isabelle Merlet sont admirablement bien choisies, le jaune traduisant le climat des lieux domine dans le tome 1 alors que le rouge au goût de sang et de feu s’impose ensuite.

Une très belle œuvre!

Grégory Belfio, librairie Dans ma librairie, à Agen
Les Voleurs de Carthage, t1 Le serment du Tophet, t2 La Nuit de Baal-moloch. Apollo et Tanquerelle - Éd. Dargaud - Date de parution: octobre 2014