jeudi 4 décembre 2014

Ernest Hemingway magnifiquement adapté en BD par Thierry Murat: Le Vieil homme et la mer - lu par la librairie M'Lire


À l'heure où les projets d'adaptation de romans en bandes dessinées semblent avoir particulièrement la cote dans le paysage éditorial actuel, Thierry Murat, qui n'est pas à son coup d'essai en la matière, sait singulièrement bien choisir les œuvres qu'il adapte. Que ce soit avec le magnifique Les Larmes de l'assassin d'Anne-Laure Bondoux qui relate l'étrange relation entre un enfant et le meutrier de ses parents au fin fond de la Patagonie, ou encore avec Elle ne pleure pas, elle chante d'après le récit choc d'Amélie Sarn sur le regard d'une jeune fille sur son père abusif tombé dans le comas, le dessinateur bordelais sait inscrire ces textes avec une parfaite cohérence au sein de sa bibliographie, explorant de son trait caractéristique les profondeurs de l'intime et les méandres de l'humanité.

Dans chacune de ses bandes dessinées, Thierry Murat s'attache en effet à nous montrer des personnages forts, se retrouvant à un carrefour de leur existence et qui, même si la vie les a parfois lourdement marqués, n'en demeurent pas moins acharnés à rester dignes et libres et à refuser la fatalité. Ainsi, dans Au vent mauvais chez Futuropolis, de cet homme tout juste sorti de prison qui, malgré la perte du butin pour lequel il a purgé sa peine, sait saisir l'étrange perche que lui tend la vie. Ainsi également de la biographie de Woody Guthrie aux éditions Nocturne sur ce guitariste et chanteur folk américain qui, malgré les nombreux coups du sort qui jalonnèrent son chemin, produisit une œuvre référence pour de nombreux musiciens et mélomanes.

C'est donc fort naturellement que Thierry Murat nous offre aujourd'hui sa vision du Vieil homme et la mer, accomplissant ainsi de son propre aveu «un rêve de gosse». C'est d'ailleurs à travers le regard d'un enfant que l'on découvre Santiago, vieux cubain fui de tous mais pouvant tout autant rêver des splendeurs de l'Afrique que discuter avec ce gamin des résultats de la ligue de baseball. Et l'on se prend d'affection pour ce vieux pêcheur qui, malgré le poids des années, même s'il sent comme nous le sentons aussi que le dernier combat est proche, ne se résout pas à abandonner son métier de toujours. Arrive alors ce fameux baroud d'honneur face à cette mer immense et éternelle qui lui envoie comme champion un fantastique poisson. La lutte sera âpre, bien sûr mortelle...

L'histoire, d'une simplicité désarmante, n'en est que plus saisissante. Simplicité d'autant plus saisissante que Thierry Murat lui fait correspondre à merveille l'épure de son trait dans cette bande dessinée lumineuse, idéale pour découvrir ou redécouvrir ce bijou littéraire. 

Guillaume, librairie M'Lire à Laval
Le Vieil homme et la mer - Thierry Murat  - Éd. Futuropolis - Date de parution: octobre 2014