lundi 1 décembre 2014

Prix du Gouverneur général du Canada: Le Lion et l'oiseau - lu par les librairies Les Sandales d'Empédocle et Tire-Lire


Par une journée d'automne, alors que le lion travaille dans son jardin, ratisse, il entend un bruit et découvre un oiseau blessé. L'oiseau ne pourra pas suivre sa famille qui s'envole…

Pas question de le laisser là, le lion l'emporte chez lui, soigne sa blessure et, avec délicatesse, prend soin de lui le temps d'un hiver. Une amitié s’installe entre eux. Le puissant lion et le petit oiseau vont tout partager, les repas, les glissades dans la neige, le coin du feu, la pêche...

Quel bonheur! Tout est plus doux et agréable quand on est deux. Mais le printemps arrive, et le lion et l'oiseau doivent chacun reprendre le cour de leur vie…

Puis c’est l'été qui passe. Mais le souvenir est toujours présent. L’automne revient alors et réunit enfin les deux amis. Des silences, des surprises, des découvertes : les deux amis s'apprivoisent au fil des saisons.

Une histoire d'amitié qui perdure, nourrie de petits actes de générosité et de tendresse, de petits riens du quotidien, qui nous montre l'importance des moments partagés et celle de la présence de l'autre dans notre vie.

La nature, l'entraide, la force de laisser l'autre partir, l'attachement qui fait revenir…

Un album d'une grande finesse. La mise en page parfois audacieuse renforce l'histoire, et le texte court est en parfait accord avec les illustrations douces, épurées mais très expressives, qui débordent de vérité.

Un album d'une simplicité qui en dit long et qu'on voudrait ne jamais finir.

Librairie Les Sandales d'Empédocle à Besançon 



Une de nos chouchous, Marianne Dubuc, revient à la Pastèque avec un album pour les petits tout en douceur.

Un jour d’automne, un lion trouve un oiseau dans son jardin. Alors que les autres oiseaux poursuivent leur route sans lui, le lion décide d’en prendre soin. Pourtant, un jour, l’oiseau devra reprendre sa route…

Et toujours une belle maîtrise de la mise en scène du temps, d’une relation impossible, de l’espoir… La structure de l’album en dit plus long que le texte. Les dessins crayonnés expriment les sentiments qui se nouent entre le lion et l’oiseau. Les pages s’enchaînent au fil du temps, de la vie qui s’installe, puis… la page blanche, qui dit le silence et l’absence.

Humm, c’est beau !

Librairie Tire-Lire à Toulouse


Le Lion et l’oiseau - Marianne Dubuc - Éd. La Pastèque – date de parution : octobre 2013 - Prix du Gouverneur général du Canada, catégorie Illustrations jeunesse - Ce livre est l'un des 51 coups de coeur mis en avant dans le n°69 de Citrouille, disponible dans les Librairies Sorcières.