mardi 13 janvier 2015

C'est un livre que tout le monde devrait lire: À l’étranger, de Jürg Schubiger et Albertine- lu par la librairie Lucioles

« - Que cherchez-vous ? cria un paysan appuyé sur sa bêche.
Il parlait une langue qui semblait étrange, comme si elle sortait d’une énorme bouche avec des dents sans relief.
- L’étranger, dit l’homme.
- Le quoi ?
- Oui, l’étranger.»

Un homme erre dans les campagnes paysannes. Il semble avoir entendu parler de l’étranger, mais il ne parvient pas à mettre la main dessus. Il se sait pas comment se le représenter et finit même par se demander s’il l'a vu ou non.

C’est l’histoire d’une errance magique entre un homme et sa conscience. Il se retrouve confronté à deux paysans qui n’ont pas l’air de savoir eux-mêmes où se trouve l’étranger. Est-il derrière la clôture ? Ou alors bien plus loin ? Ce qui est sûr, c’est qu’il faut marcher toujours tout droit pour le rencontrer.

L’errance est accompagnée de magnifiques illustrations en noir et blanc qui sont entre l’humour caricatural et l’émotion solitaire du personnage.

L’illustration joue avec le texte à merveille, à l’image des calligrammes. Chacun a sa place mais accueille l’autre avec une beauté sans pareille.

On se retrouve finalement immergé dans une poésie sans frontière à la chute attendue mais néanmoins surprenante.

C’est un livre qui s’adresse aux jeunes lecteurs, dès le CP, et que tout le monde devrait lire. Ça ne prend pas longtemps, ça remet les idées en place, et c’est terriblement efficace.

Et si l’étranger n’existait pas?

Librairie Lucioles à Vienne
À l’étranger - Jürg Schubiger et illustrations de Albertine - Éd. La joie de lire. Jürg Schubiger est également l'auteur de Quand le monde était jeune, Quand la mort est venue, Deux qui s'aiment, Où est la mer
(bibliographie sur le site de La Joie de Lire). Son dernier ouvrage paru en français: Facile à trouver, facile à manquer  Jürg Schubiger est décédé en septembre 2014.