vendredi 30 janvier 2015

Les romans ados qui ont failli avoir le Prix Sorcières…


Nominés Prix Sorcières Romans Ados 2015 (lauréat: Le Passage du diable)

Tant que nous sommes vivants - Auteure: Anne-Laure Bondoux - Éditions Gallimard Jeunesse

La vie est terne et dure dans ce pays sans nom où tout tourne autour d'une usine d'armement. Bo, un étranger, vient d'arriver et se fait embaucher dans l'usine. Il prend la relève d'Hama qui y a travaillé toute la nuit. C'est le coup de foudre entre eux et leur amour illumine pour quelque temps la grisaille du quotidien. Puis la vie s'écoule, la routine s'installe et Bo, l'étranger amoureux d'Hama, semble être accepté par les habitants. Mais une énorme explosion à l'usine fait de nombreuses victimes et ruine du même coup l'économie locale. Hama y perd ses deux mains mais pas l'enfant qu'elle porte. Avec la pénurie, la méfiance et la médisance s'installent vis à vis de Bo, l'étranger qui porterait malheur. Après une violente agression au cabaret de la ville, Bo et Hama décident de fuir sur les routes et finissent par trouver refuge dans une grotte où naîtra Tsell, leur enfant. C'est elle, petite fille qui grandira et nous racontera l'histoire de ses parents. Dans un style épuré mais où affleure la sensibilité, Anne-Laure Bondoux nous parle d'amour, de solitude, de détresse, de mort. Ce conte intemporel est une magistrale leçon de vie qui touche chacun de nous dans ce que nous avons de plus intime.    



Tous les héros s’appellent Phénix - Auteur: Nastasia Rugani - Éditions l'école des loisirs

Phénix vit sur les bords d'un lac avec sa petite sœur Sacha et leur mère Erika. Il y a un an le père, activiste écologiste, est parti en laissant ses filles et leur mère dans une profonde solitude. Lorsque Phénix et son inséparable petite sœur se font raccompagner par Mr Smith, le séduisant et charismatique professeur d'anglais, elles n'imaginent pas que celui-ci va également séduire leur mère. Au départ elles sont heureuses, la situation est idyllique: au quotidien l’homme est charmant, leur mijote de bons petits plats et peut passer des heures à construire une barque… Mais la méfiance s’installe progressivement et bientôt, l’homme se révèle trop strict, autoritaire, parfois dur et cassant sans raison, installant une tyrannie perverse qui fracture peu à peu le cocon familial. Si les jeunes filles cultivent leur jardin secret et se raccrochent l’une à l’autre dans une loyauté sans faille, elles vivent désormais dans la crainte de «l'autre», ce beau-père tyran et manipulateur. Un roman noir, hors du temps, fort, touchant et tellement juste, décrivant avec brio cette sensation d’étouffement qui se transforme en peur permanente.



Le Merveilleux - Auteur: Jean-François Chabas - Éditions des Grandes Personnes

Le Merveilleux, un saphir extraordinaire, véritable héros de ce roman, passe de main en main. De l'Inde, où il est extrait et échangé contre deux sacs de sel à un soldat anglais, jusqu'aux faubourgs de Londres, ce précieux caillou témoigne des passions vécues par ses différents propriétaires, invitant parfois les remises en question, en véritable reflet de l’âme humaine dans une société vénale. Dans cette histoire aux multiples protagonistes, aussi courte que riche en rebondissements, Jean-François Chabas mêle habilement aventure et philosophie tout en nous instruisant sur la société anglaise et la situation coloniale en cette fin du XIX
e siècle. Passant habilement du récit à l’échange épistolaire, le roman parfois noir teinté de surnaturel et de féerie nous fait vivre entre surprise et stupeur un voyage ensorcelant, révélant chez l’être humain le meilleur comme le pire. Voilà un roman qui porte on ne peut mieux son titre, porté par l’écriture délicate, précise et subtile de Jean-François Chabas qui alterne les procédés narratifs avec virtuosité et nous entraîne dans une aventure passionnante dans la tradition romanesque du XIXe siècle.



Bird - Auteure: Chrystal Chan, traducteur: Pierre Marmiesse - Éditions Hélium

Bird est le surnom du jeune frère de l’héroïne de ce récit écrit à la première personne. John, cinq ans, surnommé Bird par le grand-père parce qu’il voulait voler, s’est tué en sautant du haut de la falaise le jour de la naissance de Jewel. Depuis ce jour tragique, celle-ci grandit comme elle peut dans un coin perdu de l’Iowa avec son père, sa mère et «Grandpa» murés chacun à leur façon dans le chagrin, et seul l’amour de la nature qui l’entoure lui apporte un peu de réconfort. Et puis le jour de ses douze ans, un garçon prénommé John apparaît au milieu de sa solitude. John est en vacances chez son oncle, un voisin. Les deux jeunes se rapprochent et sympathisent mais les parents et le grand-père de Jewel restent méfiants voire hostiles vis-à-vis de celui qui porte le même prénom que leur fils disparu. Pourtant, l’intrusion de John va bouleverser le quotidien de cette famille enfermée dans le malheur, en faisant voler en éclat la chape de silence et de non-dits. On s'attache vite au personnage de Jewel, on comprend sa révolte, son besoin de reconnaissance, son goût pour la terre et les forces de la nature qui l'entourent, et on espère la voir grandir et enfin trouver sa place. Bouleversant!

http://librairies-sorcieres.blogspot.fr/2015/01/les-prix-sorcieres-2015.html