vendredi 17 avril 2015

Demain, pour la première fois, on votera librement: L’école est fermée, vive la révolution!, de May Angeli - lu par la librairie Comptines

Au village aujourd’hui, comme partout ailleurs dans le pays, l’école est fermée et les parents disent «c’est la révolution!».

Qu’est-ce donc que cette révolution qui ferme les écoles, les commissariats de police et les mairies mais qui permet aux enfants de jouer sur les plages et aux adultes de se réunir au café pour parler des dernières nouvelles face à la télé où résonnent les coups de feu ? Entre craintes et espoir, la vie continue et les enfants font des bêtises. Demain sera un jour meilleur: celui où «pour la première fois, on votera librement!».

Évocation subtile des révolutions arabes, L’école est fermée, vive la révolution!, adopte le point de vue d’un enfant sur les soubresauts du monde qui l’entoure. Ce faisant, May Angeli arrive à créer cette ambiance fébrile où tout peut changer en même temps que certaines choses restent immuables comme l’insouciance des enfants. Son texte est exigeant et précis. Ses images, des gravures comme toujours, sont d’une beauté extraordinaire.

Ariane Tapinos, librairie Comptines à Bordeaux

L’école est fermée, vive la révolution! - May Angeli - Éd. La Joie de Lire - Date de parution: février 2015