mercredi 6 mai 2015

Les bienfaits de l'ennui: Le mystère, de Rebecca Cobb - lu par la librairie La Mandragore

Tout commence par la disparition d’une balle dans un trou au pied du cerisier…

Ce n’est pas tant la perte de la balle qui préoccupe l’enfant que ce qu’il y a dans ce trou, où l’on ne voit rien. Ce «rien» laisse alors toute sa place à l’imaginaire ! 

Il y a «sûrement quelque chose là-dedans. Mais quoi ? Mystère…». Dans l’entourage de l’enfant, les suppositions vont bon train, des plus réalistes (souvent celles des adultes, parfois teintées de peur: serait-ce une souris, des grenouilles?) aux plus fantastiques (et si c’était le repère d’un dragon ?). Même le chien rêve des lapins qui doivent gambader dans ces galeries souterraines…

L’auteur a choisi une mise en page assez aérée mais laisse volontiers le dessin occuper toute la page quand il s’agit de montrer le contenu de ce fameux trou: on voit alors le monde en coupe transversale. A chaque fois, on voit la balle utilisée (ou pas) par l’hôte de ce lieu.

Par son dessin à la fois simple et subtil, Rebecca Cobb, déjà repérée pour ses précédents albums (À table !, Tante Amélie), nous rappelle les bienfaits de l'ennui et nous offre une véritable ode à l'imagination!

Librairie La Mandragore à Chalons sur Saône
Le mystère – Rebecca Cobb – éd. NordSud –  Date de parution: janvier 2015