jeudi 10 septembre 2015

Un album pour grands qui se lit comme un roman: Monsieur Moisange, de Fred Bernard et Gwendal Le Bec - conseillé par la librairie Comptines


Monsieur Moisange est un drôle d’oiseau. Un homme entre deux âges qui appelle tout le monde Coco, porte des vêtements colorés, fume comme un pompier et fait de l’exercice sur son « perchoir », une barr installée dans son couloir.

Monsieur Moisange a des rêves qui lui vont bien : il aimerait voler… Un matin, le voilà exaucé : il a deux belles ailes qui lui ont poussées à la place des bras ! Pas décontenancé pour si peu et tout heureux des nouvelles possibilités qui s’offrent à lui, il s’envole vers la célébrité. Puis se rend compte que s’il a rêvé de pouvoir voler c’est pour découvrir d’autres horizons et non pour vanter la consommation. Sa mère, oiselière, lui a légué de nombreux oiseaux et il décide d’honorer la promesse qu’il lui avait fait : il reconduira chacun des volatiles dans son pays natal et quand sa tâche sera accomplie se mettra en quête de celle qui a peuplé ses rêves de liberté, la belle Kamala qui, il en est sûr, habite en Inde…

Avec son petit format et ce très beau et long texte, Monsieur Moisange se lit comme un roman qui invite au voyage entre rêve et réalité. Avec ses ailes ce personnage à la fois tendre et décalé, s’affranchit à la fois du quotidien et de la pesanteur. S’il peut aller en quelques minutes au bureau, il peut aussi tout quitter et s’envoler avec ses compagnons ailés à travers le monde. Et c’est parce qu’il est enfin arrivé là où il devait, là où l’amour se trouve, qu’il abandonne ses ailes pour des bras et enlacer celle qu’il aime et dont il a rêvé.

Ariane Tapinos, librairie Comptines à Bordeaux
Monsieur Moisange - auteur: Fred BERNARD et illustrateur: Gwendal LE BEC  - Éditions Albin Michel Jeunesse. Date de parution: mars 2015