jeudi 1 octobre 2015

Et si finalement la mort était utile à la vie?: Le renard qui ne voulait pas mourir, de Kathrin Schärer - conseillé par la librairie Comptines

Un jour que le renard a attrapé une «petite belette malingre» qui s’en prenait aux pommes de son pommier, celle-ci lui échange sa survie contre la promesse de réaliser son vœu «toujours et à jamais». Le renard lui demande alors que «tout ceux qui volent ou grimpent sur mon pommier y restent coincés à jamais». La «belette ferme les yeux et se tortille dans tous les sens» et le renard est exaucé: les petits animaux, oiseaux, insectes, chats… se retrouvent collés sur les branches du pommier qui acquiert très vite une sombre réputation. Le renard peut enfin profiter de la vie et vieillit tranquillement jusqu’au jour où… la mort vient le chercher. Le renard est terrifié mais n’en perd pas la tête pour autant : il demande à la mort, en guise de dernier repas, de lui cueillir une belle pomme rouge dans l’arbre. Et voilà la mort collée elle aussi au pommier !

Renard est désormais invincible mais autour de lui, tout ceux qu’il aime vieillissent et meurent (c’est qu’ailleurs, la mort se présente sous une autre forme). Renard vieillit et se retrouve seul. Et si finalement la mort était utile à la vie?

Cet album, ici résumé à gros traits, est plein de finesse et… de tendresse! C’est qu’un album ne se réduit pas à l’histoire qu’il conte, aussi intelligente soit-elle. C’est dans les images de Kathrin Schärer, pleine de bienveillance pour son lecteur, que passent toutes les émotions de la vie même: la peur de renard face à la mort, son appétit de vie, sa tristesse quand peu à peu ceux qui lui sont proches disparaissent, son corps meurtri par les années qui n’en finissent plus de passer… et surtout, son air enfin soulagé quand la mort et lui, réconciliés, s’enlacent.

Un album magnifique qui parle tout autant de la mort que de la vie mais qui met en lumière ce que la seconde doit à la première.

Ariane Tapinos, librairie Comptines à Bordeaux

De Kathrin Schärer (et Lorenz Pauli), à lire sur notre blog, Un bon troc (éd. Âne bâté, 2012).
En suivant ce lien, vous pouvez retrouver tous les albums (et romans) sur le même sujet et notamment le magnifique La visite de le petite mort de Kitty Crowther (éd. Pastel).


Le renard qui ne voulait pas mourir - Kathrin Schärer - Éditions Minedition - Date de parution: septembre 2015