vendredi 6 novembre 2015

Une ode à la vie: Cinq minutes et des sablés, de Stéphane Servant et Irène Bonacina - conseillé par la librairie Tire-Lire


Et si la mort était un exhausteur de vie ? Stéphane Servant et Irène Bonacina nous proposent cette réflexion dans leur dernier album Cinq minutes et des sablés; l’histoire d’une petite vieille qui ne prête plus attention au temps qui passe.

La petite vieille s’ennuie, seule chez elle. Et son unique hobby pour tuer le temps est d’attendre patiemment Madame la mort. Et Madame la mort, la voilà justement! La petite vieille, bien prête à partir et ayant déjà tout prévu pour son dernier voyage, lui demandera tout de même un instant pour se chausser. Et pour la faire patienter, elle propose à Madame la mort de prendre un thé et des sablés. Parce qu’après tout, cinq minutes de plus ou cinq minutes de moins, quelle différence cela fait ?…

Tout l’album est construit sur une exquise accumulation de cinq minutes; une accumulation de ce temps que l’on grappille ici et là, juste pour le plaisir (rire, jouer, danser cinq minutes de plus) et qui, au bout du compte, représente la Vie – la vraie -, brodée de bonheurs.

Un album d’une délicatesse hors du commun, qui agit comme une piqûre de rappel pour les lecteurs adultes et une piste à suivre pour les plus jeunes quant à l’importance de l’amour, de l’amitié et de la joie pour Exister et non subir son existence.

Un éveil à la pleine conscience de soi et une ode à la vie; une savoureuse alliance, qui nous laisse en mémoire un merveilleux goût de vivre, d’épices et de gingembre… Merci.


Cinq minutes et des sablés
Stéphane Servant et Irène Bonacina
Didier Jeunesse – Octobre 2015