lundi 7 mars 2016

Kodhja, le voyage initiatique


Un jeune garçon pénètre dans la cité de Kodhja pour rencontrer le roi, le seul à pouvoir lui redonner ce qu'il a oublié, ce qui l'a construit. Il est accueilli par un murmure de protestation et par un jeune garçon malicieux. Nous mettons nos pas dans les leurs pour un dédale cauchemardesque de pièges, de dangers. L'enfant affronte ses peurs, ses angoisses, ses émotions, ses souvenirs: des silhouettes familières tel que Prévert, Tintin, Alice, King Kong… Lors de son périple, il rencontrera un labyrinthe, «une fontaine majestueuse», un jardin fantastique, une forêt improbable, mais aussi un souterrain nauséabond peuplé de créatures hideuses, et les terribles colères du roi. Mais quand enfin, après toutes ces épreuves, arrive le moment tant attendu de le rencontrer, le jeune garçon décide de continuer «sereinement» sa route… Kodhja, un voyage initiatique magnifique grâce aux mots de Thomas Scotto et aux sublimes illustrations de Régis Lejonc, des couleurs chaudes, douces. Album, bande dessinée? Un peu des deux… Un grand ouvrage où texte et illustrations se répondent, pour nous émouvoir, raviver nos souvenirs. Un album fort et puissant qui nous accompagnera, vous accompagnera longtemps.

Librairie L'Oiseau Lire à Evreux


ÉNORME coup de cœur… Un magnifique cadeau à offrir et s’offrir (dès 11/12 ans). Le livre s’appelle Kodhja, son labyrinthe est grand, merveilleux… Imaginé par le poète (je trouve que ce qualificatif lui va bien ^^) Thomas Scotto au texte mystérieux, si juste; et par le talentueux et grand Régis Lejonc aux illustrations charismatiques, profondes. Ce grand livre (il en impose à tous points de vue, ma foi ! ^^) est d’une grande, très grande beauté!



J’aimerais vous en parler à l’infini, vous le décortiquer en large et en travers, mais il s’agit là d’un labyrinthe à parcourir seul(e), une lecture initiatique qui mélange rêve et réalité, qui fait résonner l’enfance à l’adolescence, qui parle d’abandon sans en oublier d’où on vient, qui joue avec le lecteur et l’initie aux mystérieux couloirs parsemés («De quoi?» vous demandez-vous. Vous verrez ;-)



Un chemin que je vous conseille d’empreinter (non non ce n’est pas une faute d’orthographe…) Prenez votre trousseau de clefs et partez vous « perdre » dans ce labyrinthe mystérieux, si merveilleux de Kodhja!

Librairie La Soupe de L'Espace