dimanche 9 juillet 2017

Les portraits de Leslie Vega : Ah, les clients de l'été !

Chronique de Leslie Vega, Citrouille n°51 - novembre 2008
Ah, les clients de l'été!!

D'abord, il y a les habituels qui viennent faire le "plein" avant de partir en vacances. C'est Mme V. qui choisit de nombreux romans pour ses filles. Ce sont M. et Mme P. qui attendent avec impatience leurs petits-enfants qui viennent de Marseille. Mais de toute façon, ils repasseront avec eux durant l'été. Et comme promis, ils reviennent, fièrement, en leur disant : «Vous voyez, c'est ici que nous achetons vos livres». Nous aussi nous sommes contentes, nous mettons des visages sur des prénoms qui nous sont déjà bien familiers !

Les clients de l'été, c'est aussi cette dame qui vient de façon épisodique pour une nièce adolescente. Cette fois, sa nièce l'accompagne. L'adulte est contente d'être là, la jeune fille, ben, faut être honnête, beaucoup, beaucoup moins... Quand elle ouvre enfin la bouche, c'est pour grogner qu'elle n'aime pas lire, en me regardant droit dans les yeux, avec un air de défi. Je lui réponds qu'elle en a parfaitement le droit mais que, peut être, elle n'a pas encore rencontré un livre qui lui parle vraiment. Alors j'essaie. Sous l'oeil confiant de sa tante, j'essaie de communiquer avec cette jeune personne qui ne veut pas... Au bout d'un long moment, après beaucoup de questions, alors que -je l'avoue !- j'allais laisser tomber, l'adolescente confie que si elle n'aime pas lire, en revanche elle aime écrire... Le visage un peu moins fermé, la voilà qui repart avec L'agenda de l'apprenti écrivain de Susie Morgenstern. Sur le pas de la porte, j'entends sa tante (toujours confiante !) lui dire : « Maintenant, je vais t'offrir un beau stylo...»

Les clients de l'été, ce sont les parents de J., 4 ans, qui prend l'avion pour la première fois. Ils sont à la recherche d'idées pour l'occuper pendant le voyage : livres-jeux, gommettes, livre-cd qu'ils mettront sur un MP3, ils sont preneurs, et ravis. Et puis cette mamie qui entre de bon matin.
« Bonjour, je vous ai acheté ce livre il y a deux ans.
-Oui ?...
-Vous pourriez me faire un paquet cadeau?
- ... Euh... Mais bien sûr...»

Arrivent entre temps les touristes en tongs et sac à dos, qui poussent la porte, qui découvrent la librairie et qui avant de ressortir s'exclament « Vous avez un très beau magasin ». Ça fait bêtement, simplement plaisir. Nous, on a tendance à l'oublier, à ne plus le voir, alors, oui, ça fait du bien... Et puis on pratique les langues… On s'aperçoit qu'il serait temps de se (re)mettre à niveau en anglais… Pour l'espagnol, ça va, je me débrouille…

Les clients de l'été, c'est aussi cette dame accompagnée par sa fille et sa mère. Elle me signale qu'elle vient des Sables d'Olonne et que ce sont les libraires de Voyelles qui lui ont parlé de nous. Je lui demande si elle est en vacances, si notre ville lui plaît. Elle m'apprend qu'en fait, ils ont déménagé et qu'ils vont maintenant vivre ici. Et j'ai plaisir à ce que le fil rouge entre la ville qu'elle quitte et celle où elle emménage, ce soit aussi deux librairies de notre association.

En été, il y a aussi les clients surprises, qu'on connaît mais qui ne sont pas de Limoges, et qui sur le chemin de leurs vacances font un détour chez nous. Merci à Sandrine, notre interlocutrice chez Gallimard, d'être passée nous faire un coucou et découvrir notre librairie. Ça fait drôlement plaisir.
Merci aussi à Arlette, l'ancienne responsable de notre librairie, qui est venue nous voir avec Nelly, libraire parisienne, bien connue à l'ALSJ.

Et puis l'été passe, et ça commence à drôlement sentir la fin des vacances lorsque nous vendons de plus en plus de livres sur la rentrée, que l'on commence à travailler les commandes de fin d'année et qu'enfin, dans les cartons, arrivent les nouveautés tant attendues. Pour nous, c'est le début du grand marathon, faut être prêtes pour tenir jusqu'à janvier.  Et on est prêtes ! Enfin presque...


Leslie Vega