dimanche 23 juillet 2017

Lis, peuchère, c'est signé Véro ! : I love Superman et Batman (les deux).



« T’aurais pas une idée pour un documentaire un peu pointu que je pourrais chroniquer sur le blog ? » demandai-je tantôt à mon acolyte.

Que ne me suis-je abstenue…

Voilà Gigi qui me saute littéralement dessus avec dans les mains La Grande Imagerie des Super-Héros parue il y a peu chez Fleurus.

« Tiens, j’ai mieux ! T’as qu’à parler de Superman et de Batman ! J’adore !! On vient de les recevoir, c’est moi qui les ai commandés !! Je vais en vendre des caisses !! Je m’en fous, j’assume t’as qu’à dire que c’est moi ! »

Pour du documentaire pointu mes amis, c’est du documentaire pointu et je suis ravie qu’un blog professionnel comme le nôtre vous ouvre la voie. Être précurseur, découvreur de talent, toujours en amont de la création, oui, c’est vraiment ainsi qu’on conçoit notre métier, Gigi et moi.

En plus Batman et Superman y’a dégun qui connaît.

Bref, je m’empresse de vous en parler avant que Sophie Van der Linden me pique l’idée (elle est toujours à fond sur ce genre de bouquins).

Et puis je pense aussi à toi lecteur fidèle, et je me dis qu’en cas de pénurie à la librairie tu pourras aisément te tourner vers mes amis de Carrefour ou de Leclerc qui auront pris soin d’en disposer des piles de 200 en tête de gondole. Elle est pas belle la vie ?

(Note interne: penser à relire la charte de déontologie des libraires indépendants).

Du coup je me suis laissée convaincre très facilement alors qu’au départ moi les super-héros c’est pas vraiment mon truc. Les gros muscles, la Batmobile et tout le tintouin c’est bien joli tout ça, mais enfin vous m’en trouvez un qui sache juste faire tourner une machine, hein, je crois que ça me suffira.

En plus qu’est ce que j’apprends dans le documentaire sus-nommé à propos de Batman ? Que Monsieur tombe très facilement amoureux mais que ces relations ne sont jamais de très longues durée ? Eh ben… c’est pas joli joli tout ça… Ça vaut pas le coup qu’on se mette la rate au court-bouillon en tous cas, les filles.

Des infos de ce genre et bien d’autres il y en a plein dans cette imagerie qui nous apprend tout sur la vie de nos super-héros préférés, de leur enfance souvent chahutée à leur destin de sauveur de l’humanité.

Qui dit super-héros dit évidemment supers pouvoirs. Et bien figurez-vous que Batman n’ a pas à proprement parler de super pouvoirs comme son pote Superman. En fait c’est juste « un homme d’une très grande intelligence, très entraîné physiquement ». (Rhooo la fillette en vérité ! comme on nous a menti !)

Un petit point technique me chiffonne: c’est l’abandon du slip rouge de Superman qui était dans les Comics originaux. Une vraie question de société et un sujet polémique s’il en est. On y reviendra ultérieurement, entre la poire et le fromage si vous voulez bien.

En attendant, plongez-vous dans ces deux imageries à la mise en page flash et pop, dont les illustrations appartiennent aux Studios de la DC Comics, maison d’édition américaine qui connut son âge d’or en 1938 avec l’apparition du personnage de Superman.

Tout l’univers des supers-héros y est passé en revue et c’est proprement jouissif pour les petits et les grands !

Véro, librairie La Boîte à histoires à Marseille