dimanche 17 septembre 2017

Delphine Chedru, Prix Sorcières Tout-Petits 2017 : «J’y ai vraiment pris goût!»

Delphine Chedru
JULIE EVEN: Bravo Delphine pour ce prix Sorcières! Un prix pour un album paru aux éditions Hélium... Cela récompense-t-il aussi une complicité particulière avec cet éditeur?
DELPHINE CHEDRU: Merci! Oui c’est vrai que mes relations avec Hélium sont particulières. Je travaille avec Sophie Giraud depuis le début de sa maison. Elle a, comme toute son équipe, un talent particulier qui force à l’exigence, au renouveau. À chaque fois, je suis très fière des livres que nous faisons ensemble!
Dans notre quotidien de libraire, il est important de pouvoir proposer de la création de qualité pour les tout-petits. Paul a dit est-il né d'un même type d'envie?
Mes deux premiers livres s’adressaient aux tout-petits mais j’ai ensuite un peu délaissé ce public. Puis, j’ai réalisé que les touts-petits nécessitent un esprit de synthèse, un à-propos et une force dans la simplicité qui m’intéresse énormément – cela correspond beaucoup à mon style graphique. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, faire simple et juste n’est pas le plus facile! C’est passionnant et si motivant de s’adresser aux plus jeunes! Jouer avec des couleurs et des rythmes, utiliser le texte pour son oralité pure…
Graphiste à l'origine, tu ne vis à présent que de l'illustration. Ta formation joue-t-elle cependant un rôle dans la création de tes albums?
Je crois que j’ai gardé de ma formation et de mes dix années en tant que graphiste, le goût pour les compositions et les images explicites. J’aime agencer mes illustrations à la façon de collages, en cherchant à chaque fois l’assemblage, l’accord le plus juste par rapport à mon idée. L’image au service du propos. Presque comme on pourrait concevoir une affiche, la narration en plus.
Il y a une véritable diversité dans ton travail: livres-jeux, livre-disque, livres animés, albums… Et tu es également coloriste pour la bande dessinée. Est-ce aussi une manière d'éviter la répétition?
Ce qui m’amuse avant tout c’est de chercher; de me surprendre moi-même. Si je me répète, je m’ennuie et je me dis que le lecteur le sentira. Il y a une véritable excitation dans la recherche, dans l’élaboration d’une idée. L’exécution est certes plaisante car j’essaie de créer mon visuel en totale adéquation avec mon propos, mais la phase d’exploration est une de mes préférées! Le travail que je fais en temps que coloriste alimente ce terrain de recherches visuelles et me permet de travailler la couleur au service d’un trait qui n’est pas le mien, et il  faut alors trouver le meilleur moyen de mettre en valeur le dessin d’un autre. Le changement de support et d’optique alimente évidemment mon travail. J’aimerais encore faire d’autres expériences: pourquoi pas travailler sur du tissu? Ou sur d’autres formats? Tout peut être moteur!
Y a-t-il enfin un projet que tu auras à coeur de réaliser prochainement?
J’ai toujours en tête – ainsi que dans mes carnets ou dans mon ordinateur – des projets en cours! Je viens de finir un livre chez Hélium, ainsi qu’un autre chez Albin Michel. Je me remets donc dans une phase de recherche pour de nouveaux livres… pour les tout-petits. Eh oui, j’y ai vraiment pris goût!


Propos recueillis par Julie Even, Librairie Sorcière Le Préau à Metz

Paul a dit… Regarde! À la manière du célèbre «Jacques a dit», indémodable et incontournable jeu d’enfants, Delphine Chedru nous propose un livre-jeu pour les tout-petits. Dans un agréable tout-carton carré, avec des couleurs simples et franches, de savantes découpes, l’enfant est invité à tourner les pages pour transformer un poisson en œil ou une couronne en tambour. Le petit devient acteur de la lecture: Paul a dit… Vole! et le joli coquelicot devient papillon léger. Paul a dit… Dépêche-toi! et le chapeau devient tortue. Une forme découpée, grâce à des couleurs, des formes, quelques traits, révèle tour à tour un dessin, puis un autre. La vue, le toucher, le goût, l’ouïe, l’odorat, tout en simplicité, sans en avoir l’air, c’est chaque sens qui est invité à participer au jeu: le bruit d’une pomme qu’on croque, le parfum d’une fleur, le piquant de la châtaigne… Simple et ludique!

Tags