dimanche 13 mai 2018

Dans l'effervescence estudiantine post mai 68… (Interview vidéo de Jeanne Benameur) (Librairie Le Cyprès Gens de la Lune)



France, début des années 1970. Judith, jeune fille de dix-sept ans, en première année de fac, découvre l'amour dans les bras d'Alain, la philosophie, la liberté de penser et le droit de combattre pour ses idées. Dans l'effervescence estudiantine post mai 68, la jeune fille devient femme… mais pas complètement. Des silences de son enfance, des «parties» d'elle qu'elle n'ose regarder, la jeune femme est faite de failles, de secrets qui l'empêchent de s'épanouir pleinement. Le combat social dans lequel elle rejoint Alain, en la faisant exister dans la société, lui fera prendre conscience de son existence propre, de sa capacité à se libérer de sa famille où règne sans partage le tyran paternel… À travers ce magnifique portrait intemporel, Jeanne Benameur décrit une prise de conscience essentielle et salvatrice, celle de la conscience de soi et de sa liberté à être indépendamment du cadre familial et des douleurs qui ont pu y être vécues. - (Janvier 2014 - Angélique Benoit, librairie Sorcière Le Cyprès - Gens de la Lune  à Nevers)



Pas assez pour faire une femme
Jeanne Benameur

Éd. Actes Sud