dimanche 27 mai 2018

Trois Portugais sous un parapluie (sans compter le mort) - Le choix de la Librairie Comptines



« Le premier Portugais était grand et élancé
Le deuxième Portugais était petit et gros
Le troisième Portugais était de taille moyenne
Le quatrième Portugais était mort
»

Par une nuit d'orage, quatre Portugais attendent à une intersection sous un parapluie. Pour optimiser leur chance de repérer un taxi, le premier Portugais regarde vers le nord, le deuxième Portugais vers l'est, le troisième vers le sud et le quatrième vers l'ouest. PAN ! Le quatrième Portugais s'effondre sur le sol, une balle dans la nuque.

- Qui l'a tué ? demanda le commissaire Jimenez.
- Pas moi, dit le premier Portugais
- Ni moi, dit le deuxième Portugais
- Ni moi non plus, dit le troisième Portugais. Le mort, bien-sûr, resta sans voix...

Et pourtant, le commissaire Jimenez et son adjoint Daniel Hernandez en ont l'intime conviction : « L'un tua, l'un mourut , les autres ne virent rien ». Commence un long interrogatoire, à l'issue duquel :
« Le premier Portugais rentra chez lui.
Le deuxième Portugais en prison, dort.
Le troisième Portugais prit le parapluie.
Le quatrième Portugais était mort.
»

Comment le commissaire Jimenez et son adjoint Hernandez ont-ils réussi à démasquer le coupable ? Un indice ? Les quatre Portugais portaient un sombrero.

Une véritable énigme digne des meilleurs classiques de la littérature policière où l'on mène l'enquête en même temps que le commissaire Jimenez et son adjoint Hernandez. suivant pas à pas les déductions des deux policiers.

Un album original et hilarant signé Rodolfo Jorge Walsh, un Argentin considéré dans son pays comme le fondateur du journalisme d'investigation, illustré avec brio par Inès Calveiro qui s'amuse elle aussi des codes du roman policier, mêlant le rouge du parapluie et du sang à ses dessins tout en découpages très graphiques gris et noirs et la typographie imite, comme un pied de nez, l'écriture des vieilles machines à écrire (et du coup des vieux procès verbaux !). Une lecture jubilatoire ! D'ailleurs la Foire de Bologne ne s'y est pas trompée, en décernant à cet album, la mention spéciale dans la catégorie « new horizons » en 2016.

Claire Lebreuvaud, Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux 



Trois Portugais sous un parapluie (sans compter le mort)
Rodolfo Walsh
Inés Calveiro
éd. Les 400 coups

Tags

  • ACHETEZ LES LIVRES RECOMMANDÉS PAR CITROUILLE-HEBDO DANS NOTRE LIBRAIRIE EN LIGNE :

    VOUS Y TROUVEREZ AUSSI NOS TROIS COUPS DE COEUR DU JOUR!