samedi 27 juillet 2019

PRIX SORCIÈRES 2019, CATÉGORIE CARRÉMENT BEAU MINI


LE LAURÉAT



Une super histoire de cow-boy - Delphine Perret - Les fourmis rouges - 11,90€
C’est l’histoire d’un livre trop mortel. Enfin, je vais remplacer le mot «mortel» par «génial» parce qu’on m’a dit que le premier risquait de faire trop peur… C’est donc une histoire trop GÉNIALE et pas mortelle DU TOUT, qui raconte les aventures d’un cow-boy impitoyable qui est en fait un singe, qui ne fume pas vraiment de cigarettes par paquet de douze et ne boit pas de whisky, mais va plutôt manger une banane et faire une séance d’aérobic… Loin d’être un livre qui vous ment, cher lecteur, il vous propose deux histoires en une (quelle veine!): l’une avec l’effroyable gardien de vaches attaquant une banque et racontée avec des mots; l’autre qui met en scène un gentil singe défiant les lois de la souplesse en compagnie d’une autruche et illustrée par de jolis dessins. De quoi vous en mettre l’eau à la bouche et / ou vous faire frissonner… Et parce que l’aérobic et les bananes, c’est cool, Raoul!


LES NOMINÉS



L’appel de la lune - Elis Wilk - Versant sud - 15,90€
Lulu dort à poings fermés. De temps en temps ses yeux sursautent. C’est peut-être un rêve… Soudain, un cri déchirant dans la nuit. Est-ce la lune qui l’appelle? Malgré la peur qui l’habite, la curiosité l’emporte et Lulu s’enfonce dans l’obscurité à la recherche de l’origine de ce bruit. Dans ce périple nocturne, chacune de ses rencontres lui susurre une réponse mais du cerf elle apprend la vérité: le loup, dans la vallée, est prisonnier du piège de l’homme. Lulu, d’abord hésitante, surmonte ses craintes et se rend jusqu’au champ… Un magnifique album qui nous transporte entre le rêve et la réalité. L’auteure-illustratrice réussit à nous plonger dans une atmosphère pleine de douceur et de sensibilité perceptible à travers ses textes poétiques et la qualité du traitement graphique associant aquarelles, collages, tampons… Une histoire pour apprivoiser ses peurs et pour le plus grand plaisir des yeux!




Petites histoires de nuits - Kitty Crowther - L’école des loisirs - 11€
Trois fois «s’il te plait» pour trois histoires, trois histoires pour faire de beaux rêves. Tel est la demande d’ourson à sa maman avant d’aller dormir. «Je commence par laquelle?» interroge maman ours. «Celle qui dit qu’il faut dormir» répond ourson… Ainsi, maman ours emmène son fils dans un voyage tout en douceur au coeur de la forêt profonde, à travers des histoires poétiques et fantastiques, qui se rejoignent au final. Dans cette balade au pays des rêves, le rose fluo s’insinue dans chaque illustration comme une lumière rassurante dans la nuit alors que tout est sombre et inquiétant. On y rencontre le gong de la gardienne de la nuit, la fillette qui se perd en chemin, des forêts de sapins, un chapeau confié, des champignons qui sourient, une miette de sommeil, des pierres-mots au fond de l’eau, de la magie partout… Cet album somptueux est une invitation aux tout-petits à se laisser bercer pour un embarquement dans le monde des rêves.




Moi j'ai peur du loup - Émilie Vast - MeMo - 13€
Quand un petit lapin rencontre un autre petit lapin… qu’est-ce qu’ils se racontent? Des histoires non pas de lapins mais de loups! Car le lapin brun a peur du loup! Peur du loup? Et pourquoi donc? Eh bien, parce qu’il a de grandes dents bien sûr… Mais voyons, ce n’est pas le loup qui a de grandes dents, c’est Morse qui a de grandes dents rétorque son ami, le lapin beige… Toutes les peurs du lapin brun vont ainsi être déconstruites par son interlocuteur, jusqu’à la surprise finale, très rigolote… surprise qui va permettre au lapin brun de dépasser ses préjugés et ses craintes. Les illustrations sur fond noir sont très soignées et élégantes, un tout petit peu inquiétantes, il s’agit quand même du loup! Différents animaux aux caractéristiques surprenantes sont représentés. Émilie Vast nous offre un joli petit bestiaire qui permet aux enfants d’évoquer leurs peurs et d’en rire… un livre salutaire donc! Une belle réussite à mettre entre toutes les petites mains, dès deux ans!




Ma maison - Laëtitia Bourget et Alice Gravier - Les Grandes Personnes - 20€
Cet imagier serait grand, si grand qu’on pourrait y voyager. Cet imagier serait beau, ses illustrations seraient réalistes, riches, subtiles et élégantes. Il y aurait un petit peu de bazar dans cet imagier, pour qu’on s’y sente bien. Il serait plein d’animaux, de gens, petits et grands, jeunes et vieux. Il ferait rêver, il ferait sourire. Il ferait aussi jouer, en cherchant des détails dans les images, il faudrait être observateur, rapide et rusé! On pourrait raconter le chemin qui permet d’arriver jusqu’à la maison, on pourrait aussi se raconter son propre parcours dans les images. On y serait tellement bien qu’on s’y sentirait comme chez soi… Cet imagier serait tellement plus qu’un imagier, ce serait une aventure, une cabane, une maison… ce serait ma maison! Bienvenue donc dans Ma maison, livre ouvert sur le monde, les autres et notre petit univers personnel. Ce grand livre dépliable invite au partage, au voyage et à la rêverie, à partir de deux ans.

Tags

  • ACHETEZ LES LIVRES RECOMMANDÉS PAR CITROUILLE-HEBDO DANS NOTRE LIBRAIRIE EN LIGNE :

    VOUS Y TROUVEREZ AUSSI NOS TROIS COUPS DE COEUR DU JOUR!