vendredi 8 janvier 2021

Partager le futur - Cinq libraires Sorcières expriment une vision d'avenir





Horizon(s)... Un horizon, des horizons pour la librairie indépendante. En septembre 2020, dans la revue Citrouille, cinq libraires Sorcières exprimaient leur vision d’avenir avec force et détermination. Après une année qui a interrogé notre métier (passionnant !), nous a permis de tester notre passion de la transmission du goût de la lecture (intacte !), de mesurer le rôle socio-culturel de nos librairies (essentiel !), ces voix ont ici toute leur place en ces premiers jours d'année. Combinées ensemble, elles forment un tout, lancent des lignes et dessinent des perspectives collectives pour faire vivre durablement nos librairies.

Voici des morceaux choisis, extraits des pages 3, 4 et 5 que vous pouvez lire intégralement dans le numéro 86 de Citrouille (chez votre libraire Sorcières, s'il lui en reste quelques exemplaires...).




TRANSMETTRE DES ÉMOTIONS

Aline Pornel, librairie Le Rat Conteur à Bruxelles


"Nos clients sont de retour, de nouveaux apparaissent, soucieux de revenir au local, à la proximité, après une crise qui nous aura tous éloignés. À nouveau, nous pouvons échanger, faire redécouvrir ces textes qui nous font vibrer, qui font rêver et voyager et proposer un accueil que nous souhaitons plus que jamais convivial et bienveillant (...).

Aujourd’hui plus que jamais, nous le sentons, notre rôle de libraire jeunesse est de transmettre. Transmettre de l’émotion pour accompagner les jeunes lecteurs dans tous les moments de leur vie, et leur donner des réponses aux questions qu’ils rencontrent au quotidien. Par nos conseils et nos animations, que nous commençons à reprogrammer, nous souhaitons faire de notre librairie un lieu de vie, où petits et grands se retrouvent autour de ce pilier si important de notre société : la culture."



PROPOSER DES CHOIX DIFFÉRENTS

Nathalie Mysliwiec, librairie Le Préau à Metz


"Nous avons conseillé à distance, et de nombreux parents nous ont demandé d’établir une liste d’ouvrages d’indispensables afin de constituer une bibliothèque idéale pour leurs enfants. Nous avons donc vendu beaucoup d’ouvrages de fonds* et cela n’a fait que renforcer notre vision de la librairie qui est de maintenir cette politique. De même, nous continuons à défendre les petits éditeurs qui, plus que jamais, ont besoin de nous. C’est en proposant des choix originaux que nous affirmons notre différence et que nous nous positionnons en tant que « libraire spécialisé ». (...)

Nous avons réalisé à quel point la librairie est avant tout un lieu d’échange, d’écoute et de découverte. Il est donc important de continuer à affirmer notre singularité en proposant des choix différents, un conseil personnalisé, et de rester ouverts à d’autres moyens de communication."



PRENDRE LE TEMPS

Aurélie Lucchi, librairie La Carline à Forcalquier


"Nous avons besoin de nourrir le sentiment d’une communauté et de redonner du sens à la chaîne du livre, en n’oubliant pas qu’elle part de la création - auteurs et illustrateurs -, et s’étend jusqu’au lecteur. D’un bout à l’autre se trouvent des instants d’intimité, de solitude, mais aussi de partage, qui se rejoignent, souvent en librairie. (...)

Plus qu’un espace de vente de livres, la librairie est un lieu où l’on flâne, où l’on perd la notion du temps et où on se laisse guider. Un lieu qui crée, renforce des liens, qui se préoccupe de l’espace qu’il propose et de ce qu’il fait du temps que ses clients lui consacrent. Tous ses clients. La librairie doit aussi entendre la voix de ses jeunes lecteurs : maillons de cette chaîne, lecteurs d’aujourd’hui et de demain, celles et ceux par qui le livre papier et les librairies ont un avenir."





AVANCER ENSEMBLE

Claire Fontanel, librairie Chantepages à Tulle

"Durant tout ce temps, malgré les craintes et les inquiétudes pour notre librairie, c’est vous, votre enthousiasme, vos mots qui nous ont permis d’avancer, de nous adapter et d’innover. Votre retour en nombre dans notre librairie, vos sourires « masqués », nous prouvent que nos choix sont soutenus, que les librairies indépendantes font la différence par le lien, le vrai ! Finalement, le bilan de notre confinement tient en un mot : vous ! Car c’est grâce à vous que nous avons tenu ce cap, et grâce à vous que nous le tiendrons."



ÊTRE A L’ÉCOUTE

Simon Roguet, librairie M'Lire à Laval


"Il nous faut continuer et accentuer notre proximité avec nos clients. Nous clamons haut et fort que « nous ne sommes pas un commerce comme les autres ». Considérons donc nos clients de la même façon ! Ce ne sont pas des personnes comme les autres. Pour cela, nous nous devons d’être au plus près de leurs préoccupations, de leurs envies, et de leurs besoins (...) 
 
Les choix que nous allons faire pour la librairie devront donc être encore plus justes et nous correspondre complètement. On pourrait le résumer ainsi : pas de livres moyens à la librairie ! C’est l’effort que nous demandons aux éditeurs, c’est aussi l’effort auquel nous devrons nous soumettre. Pour que la librairie indépendante soit toujours le lieu de l’échange, du débat et de l’exigence."


 
- Visuel : illustration de Loren Capelli pour Citrouille -

Tags

  • ACHETEZ LES LIVRES RECOMMANDÉS PAR LES LIBRAIRIES SORCIERES DANS NOTRE LIBRAIRIE EN LIGNE :

0 commentaires: