09 octobre 2020

Gianni Rodari aurait eu 100 ans




 

L'écrivain, journaliste et pédagogue Gianni Rodari aurait eu 100 ans le 23 octobre. L’auteur de la Grammaire de l'imagination était un humaniste engagé, créatif et génial. Ses livres jeunesse restent aujourd'hui inspirants, de même que sa pensée que les italiens célèbrent à l'occasion de l'anniversaire de sa naissance. 

 




© 100giannirodari


Né en octobre 1920 à Omegna, dans le Piémont italien, Gianni Rodari obtient son diplôme d'enseignant en 1937 et enseigne pendant plusieurs années à Gavirate, au nord de Milan, où il vit avec sa mère. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il est appelé et affecté à l'hopital Biggio de Milan. 



Dès 1946, il met sa plume au service du journalisme et de ses engagements politiques communistes. En 1949, il anime la rubrique "La domenica dei Picoli" (Le dimanche des enfants), dans le journal milanais L'Unita. En 1950, il s'installe à Rome pour fonder avec l'homme politique Giancarlo Pajetta et co-diriger un journal pour les enfants, le "Pionere". Une aventure éditoriale qui préfigure la création en 1961 du "Corriere dei Picoli" (Le journal des petits). Gianni Rodari invente régulièrement de nouvelles rubriques, ainsi, le "Livre des pourquoi", illustrant ainsi sa philosophie et sa conviction que pour apprendre, il faut jouer, imaginer, être libre.


Parallèlement à son métier de journaliste, Gianni Rodari publie dès 1952 ses premiers textes pour les enfants. En 1956, c'est Une école grande comme le monde. En 1961, Châteaux de Cartes. Le livre des erreurs, publié en 1964 et illustré par Bruno Munari, marque le début d'une longue complicité entre les deux hommes qui partagent un regard commun sur l'esthétique, le jeu, l'enfance, la narration et dont "l'écriture" se lie tout naturellement. 



Gianni Roadri s'inscrit dans les valeurs de l'éducation populaire. Son travail et son oeuvre littéraire sont souvent récompensés. En 1970, il reçoit le prix Hans Christian Andersen, considéré comme le Nobel de littérature jeunesse.


"Ce que les enfants apprennent aux adultes". Tout ce qui a animé Gianni Rodari semble finalement résumé dans le titre de cette conférence donnée en 1980. Comme le rappelle un de ses amis enseignants, Gianni Rodari pensait volontiers que tout le problème venait "des adultes qui détestaient les enfants et les jeunes". Il s'est employé jusqu’en 1980, année de sa mort à l'âge de 60 ans, à réconcilier les uns avec les autres.



  Découvrez les livres de Gianni Rodari chez les Librairies Sorcières  















Tags

  • ACHETEZ LES LIVRES RECOMMANDÉS PAR CITROUILLE-HEBDO DANS NOTRE LIBRAIRIE EN LIGNE :

    VOUS Y TROUVEREZ AUSSI NOS TROIS COUPS DE COEUR DU JOUR!

0 commentaires: