vendredi 30 avril 2021

Photographie chez toi, un concours pour les 5-12 ans autour du livre de Susan Meiselas, Eyes Open, paru aux éditions Delpire




A l'occasion de la parution du livre de Susan Meiselas, Eyes Open, les éditions Delpire et le magazine Paris Mômes organisent un concours de photographie à destination des enfants de 5 à 12 ans. "Photographie chez toi" est une invitation ludique qui s'appuie sur l'idée qu'une pièce reflète la personnalité de celui, de celle qui y vit. L'enfant est invité à choisir l'espace le plus évocateur, le plus personnalisé, le plus "ressemblant", celui dans lequel il se reconnaît. "Chez toi", c'est un lieu, un coin de la maison, une pièce, un angle, mais aussi une part de soi-même.
(Retrouvez toutes les modalités du concours sur
https://parismomes.fr/a-la-maison/concours-chez-toi/)


 

© Delpire&Co/Libella 2021


"Photographie chez toi" s'inspire du chapitre 9 de Eyes Open, dans lequel la photographe Susan Meiselas développe "23 idées photographiques pour enfants curieux". Thème discret en littérature jeunesse, la photographie franchit rarement les frontières de l'imagier et du documentaire. Eyes Open, orienté vers la pratique et l'expérimentation de la photographie par l'enfant, est d'autant plus original qu'il est porté par une maison d'édition singulière. Eyes Open a ainsi fait l'objet d'un entretien paru dans le dernier numéro de la revue Citrouille. L'éditeur Julien Frydman y évoque la place de la photographie dans la maison Delpire et la démarche de transmission mise en oeuvre par la photographe Susan Meiselas. Julien Frydman est interviewé par Simon Roguet, de la librairie M'Lire. Nous publions les premières lignes de cette rencontre :


 ⸻⸻⸻⸻
Avril 2021, Citrouille n° 88


EYES OPEN CHEZ DELPIRE
La photographie pour « être au monde »

La sortie du magnifique ouvrage de photographie Eyes Open de Susan Meiselas signe le retour des éditions Delpire dans le monde de la jeunesse. On se souvient en effet que la maison a été la première à traduire Max et les Maximonstres et à publier André François. C’est sur ces liens historiques, et sur un travail contemporain tourné vers l’image, que s’appuie la parution de Eyes Open, comme nous explique l’éditeur Julien Frydman.


Racontez-nous comment, tout au long de son histoire, les éditions Delpire ont voulu s’adresser
aux enfants d’une manière si particulière...

Robert Delpire s’est distingué dans le monde de la jeunesse dès 1956 avec la parution des Larmes de crocodile d’André François (réédité en 2004). Une vingtaine d’albums pour les enfants paraissent jusqu’à la fin des années 1960 : la première édition française de Max et les Maximonstres (1967), des albums avec une attention à l’illustration comme au texte, mais également des collections offrant des activités aux enfants - les collections grands formats Actibom, Multibom, ou les pochettes Documents.


Robert Delpire est, comme dans bien des domaines qu’il explore, un vrai précurseur. À partir des années 1970, sans pour autant délaisser l’illustration, il se focalise sur la photographie, son autre passion. Il dirige dans les années 1980 le Centre National de la Photographie au Palais de Tokyo, et crée notamment la célèbre collection Photo-Poche qui sera un réel outil de démocratisation de l’accès aux oeuvres des photographes. La parution aujourd’hui d’Eyes Open est d’une certaine façon une synthèse : il s’agit du premier livre de la maison d’édition qui soit à la fois un livre de photos, et un livre d’activités pour petits et grands !



Justement, qui est Susan Meiselas ? Quelle est sa démarche dans la photographie contemporaine ?
Photographe engagée, Susan Meiselas, née en 1948, ne cesse de questionner la pratique documentaire de la photographie, et notamment le rapport entre la photographe et son sujet. Ces notions de collaboration, de participation font partie de sa démarche, et émanent de sa formation en sciences de l’éducation. C’est d’ailleurs avec son diplôme de Harvard en poche, qu’elle enseigne la photographie dans les écoles publiques de New-York, au milieu des années 1970. Cette expérience donnera lieu à un petit opuscule (épuisé), réalisé pour la Fondation Polaroid, Learn to See, dédié aux activités photographiques pour les enfants.


Son parcours de grande photographe est plus connu. En 1976, elle intègre la célèbre agence Magnum, et part seule documenter les horreurs de la guerre civile au Nicaragua, en suivant les sandinistes. Tout au long de sa carrière, elle forge un style documentaire au long cours, mêlé de ses propres images et de documents d’archives. Aujourd’hui présidente de la Fondation Magnum, dédiée au mentorat de jeunes photographes professionnels, Susan Meiselas continue cette pratique généreuse de la photographie. Eyes Open s’inscrit parfaitement dans cette trajectoire. Avec ce livre, elle revient à ses débuts, ce temps de la transmission et de l’éducation à l’image qui lui semble si important.

(...)

 

- Suite de l'entretien dans Citrouille 88 (avril 2021), disponible dans votre librairie Sorcières.

Tags

  • ACHETEZ LES LIVRES RECOMMANDÉS PAR LES LIBRAIRIES SORCIERES DANS NOTRE LIBRAIRIE EN LIGNE :

0 commentaires: