vendredi 12 novembre 2021

Salon de Montreuil - Lucie Félix reçoit la Grande Ourse 2021


Après celles de Gilles Bachelet en 2019 et Marie Desplechin en 2020, la Grande Ourse vient éclairer l’œuvre de LUCIE FÉLIX, autrice-illustratrice de 36 ans, publiée par la maison d'édition de Brigitte Morel, Les Grandes Personnes. Décernée par le Salon du Livre et la Presse Jeunesse, cette distinction récompense une créatrice "incontournable dans le paysage éditorial jeunesse, en quelques années et 7 albums seulement".

Le SLPJ salue : 

"(...) des titres évocateurs qui invitent, tout en finesse, les tout-petits sur les chemins hasardeux de la littérature.

La clarté percutante de ses images, son jeu d'écriture fait d'enchaînements ludiques et poétiques, l'invitation adressée au lecteur à devenir acteur font de Lucie Félix une autrice qui s'inscrit dans la grande tradition d'artistes plasticiens qui, tel Bruno Munari, pensent l'album comme un terrain de jeu.

Découpages, jeux de lumières, transparences, jeux de doigts... la forme de chaque ouvrage abrite une expérience inédite, construite de manipulations intimement liées à au sujet même du récit. Avec Lucie Félix, la lecture devient une découverte esthétique, un chemin sensible qui engage tout le corps et suscite le désir de recommencer. Différemment à chaque fois.

Étudiés, disséqués, ses ouvrages tracent des narrations originales, maitrisées au cordeau, en laissant toute liberté au lecteur de construire son parcours personnel. La lecture devient un dialogue entre l'œuvre et le lecteur, entre le parent et l'enfant. Un espace de curiosité, d'enrichissement, de rencontres."

Dans notre cœur de Sorcières, les albums de Lucie Félix tiennent une place particulière. En 2013, son étonnant album 2 yeux ? avait d'ailleurs reçu le Prix Sorcières Tout-Petits 2013. Deux ans plus tard, Lucie Félix était à nouveau présente dans cette catégorie avec Prendre et donner. Quelle joie alors, de compulser nos archives et de retrouver trois chroniques parues dans la revue Citrouille :





PRENDRE ET DONNER

(Ed. Les Grandes Personnes, 2014)

Encore une fois, Lucie Félix nous surprend avec ce très beau livre cartonné interactif qui fonctionne sur l'idée d'un puzzle. À chaque page, une forme à découvrir, à prendre et à donner sur la page suivante. Cet album brillamment conçu invite à la manipulation, éventuellement accompagnée d'un adulte, pour aider l'enfant, commenter et échanger ! C'est simple, efficace et plein de poésie à la fois, et tout s'ordonne merveilleusement bien. Ce livre très ludique est aussi un imagier, non pas d'objets mais d'actions qui réunissent des contraires ou des opposés: «casser/construire», «ouvrir/fermer», «découvrir/se couvrir»... 

Un livre-objet magique, graphique et inventif, à manipuler à l’envi... Un véritable petit bijou !




APRÈS L’ÉTÉ

(Ed. Les Grandes Personnes, 2013)


Après l’été, les pommes attendent, un rouge-gorge au ventre rond passe et les picore. Il faut lui fabriquer un abri pour passer l’hiver. Puis apparaissent des œufs qui vont éclore. Et enfin le printemps, l’envol. Ainsi, de page en page et au fil des saisons, des formes construisent l’histoire. Après l’immense succès de 2 yeux ?, Lucie Félix séduit à nouveau le lecteur avec ses découpes toujours ingénieuses, ses couleurs et son graphisme tout simple. Presque plus accessible encore pour les tout-petits que son premier album. L’enfant apprend de manière très subtile les formes, les saisons, la narra tion. Lucie Félix joue toujours, elle a ce don de faire apparaître des images, des objets à partir de formes géométriques et des associations d’idées. C’est une magicienne, bien servie par ce bel ouvrage cartonné comme sait les faire l’éditrice Brigitte Morel.
(Par la librairie Tire-Lire, Toulouse)





2 YEUX ?

(Ed. Les Grandes Personnes, 2012)

Tout cartonné, ce livre pour les petits se découvre comme un tour de magie. Une couleur, une forme, un trou dans la page et l’histoire s’écrit. Lucie Félix fabrique ici un petit bijou de simplicité, nous livrant page après page les secrets de son talent: « J’ai dessiné huit formes bleues, j’ai percé la feuille de papier, et la pluie s’est mise à tomber. »

On retrouve dans cet album l’esprit de Katsumi Komagata ou de Bruno Munari, l’intelligence contenue dans une forme simple, l’efficacité d’un papier coloré, la surprise créée par les découpes et toute la poésie d’un regard sur les petites beautés de la vie, un grain de pluie, une lueur dans la nuit ou les deux yeux brillants de la chouette qui guette...



Tags

  • ACHETEZ LES LIVRES RECOMMANDÉS PAR LES LIBRAIRIES SORCIERES DANS NOTRE LIBRAIRIE EN LIGNE :

0 commentaires: