vendredi 11 mars 2022

20 albums jeunesse pour faire la paix et parler de la guerre

Pour faire la paix, pour parler de la guerre. Les librairies Le Liseron, L'Herbe Rouge, Lune et L'autre, L'Autre Rive, La Courte Echelle, Chat Perché, La Luciole, Comptines et La Marmite à mots citent 20 albums illustrés aux récits capables de susciter le dialogue, d'aider à mettre des mots sur une réalité difficile à appréhender et dont on ignore souvent quelles images elle foit naître dans la tête d'un enfant. 20 albums singuliers, où l'on rencontre l'espoir, la fraternité, la résistance, le pouvoir des fleurs et la beauté de l'enfance.


Et
« parce qu'il fait vraiment du bien et qu'on a tous bien mieux à faire que de se mettre sur la figure », notre sélection se termine avec l'histoire de Ventre-à-Terre, chevalier dilettante, préférant bien manger le matin qu'aller au combat.


> Retrouvez une biblio de documentaires et inclassables dans l'article précédent.


 ALBUMS pour faire la paix 




La guerre qui a changé Rondo, Romana Romanyshin et Andriy Lesiv, trad. Laurana Serres-Giardi, éd. Rue du Monde, 2015

Dans la douce cité de Rondo, les habitants ont construit une serre étonnante : elle abrite des fleurs capables de chanter ! Mais un jour, le vacarme des armes vient fracasser leur mélodie… Trois amis, l'un scintillant comme une ampoule, l'autre léger comme un ballon de baudruche et le dernier, fragile comme un oiseau en papier, décident de tenir bon et de fabriquer une incroyable machine. Va-t-elle parvenir à chasser la guerre à jamais ? [ Rue du Monde vient de remettre cet album en place en librairie. Pour chaque livre acheté, l'éditeur reversera 1 euro au Secours Populaire pour aider les enfants d'Ukraine. ]




La brouille, Claude Boujon, éd. L'école des loisirs 

 
Comment deux lapins qui étaient voisins devinrent amis sans cesser de se disputer. 


 







La guerre, Anaïs Vaugelade, éd. L'école des loisirs 

 
Entre les Rouges et les Bleus, c'était la guerre depuis si longtemps que plus personne ne savait pourquoi elle avait commencé. Alors, pour en finir, Jules, fils du Roi des Rouges provoqua en duel Fabien, fils du Roi des Bleus. Mais Fabien, lui, n'aimait pas tellement se battre.






La guerre ce n'est pas pour moi
, Eric Battut, éd. Rue du Monde, 2022 

Je suis Baki-le-roi-du-ballon. Des voitures sont arrivées au village. Des soldats m’ont emmené et m’ont appris à tirer avec une mitraillette. Ce n’était pas un jouet… Mais un jour, je suis devenu un tout autre Baki. Et des voitures très différentes sont arrivées au village… 











La guerre, José Jorge Letria, éd. La Joie de Lire

 
De tout temps, la guerre et l’humanité ont fait route commune. Née de la haine, de la soif de pouvoir et de la peur, la guerre est une machine de douleur qui écrase les innocents. Elle n’écoute pas, ne voit pas, ne ressent pas, ne sait que broyer et soumettre. Et après son passage, tout n’est que ruines et désolation.


 







Le nuage bleu, Tomi Ungerer, éd. L’école des loisirs, 2007



Il était une fois, un nuage bleu. Tellement heureux et tellement bleu qui bleuissait tout sur son passage et ne faisait jamais pleuvoir. Voici donc l'histoire d'un nuage pas comme les autres, qui ne veut que le bien des habitants de la Terre et qui ferait tout pour les sauver. Tout, même de la pluie s'il le fallait...
 






Six hommes, David McKee, éd. L’école des loisirs, 2011

 
Il était une fois six hommes qui cherchaient un endroit sur Terre où travailler et vivre en paix... mais c'est la guerre qu'ils finirent par trouver ! 

 










La danse des flammes, Annahita Ettehadi, ill. Clémence Monnet, éd. L’Étagère du bas, 2021

 
Braise, Incendie et leur fille Flamme vivent paisiblement dans la forêt. Tous les trois partagent un secret brûlant : lors du rituel de la danse des flammes, ils habillent la nuit d'étincelles, d'éclairs et de feux follets... Mais, attention, un tel spectacle ne doit pas être vu par les habitants du village qui redoutent le feu. Un jour, Flamme aide une petite fille blessée en pleine forêt. Le hasard de cette chaleureuse rencontre suffira-t-il à briser la glace entre les deux groupes ?
 

 
 







Le Bonheur, Benoit Reiss, ill. Pierre-Emmanuel Lyet, éd. A2MIMO,

 
À l'école, à l'usine, en caserne, à l'épicerie, une grande fête résonne une année entière sans savoir ce qui animent tous les habitants... Un vent de liberté souffle au travers des danses, musiques et chants qui envahissent la ville. Personne ne sait ce qui s'est passé cette année-là... Pourquoi ces danses, ces musiques, ces chansons ?









Flonflon et Musette, Elzbieta, éd. Pastel, 1993

Toute la journée, Flon-Flon joue avec Musette, tantôt d'un côté du ruisseau, tantôt de l'autre. Plus tard, ils se marieront. Mais un soir, le papa de Flon-Flon dit : « Mauvaise nouvelle ! La guerre va bientôt arriver. » Et le lendemain, à la place du ruisseau, il y a une haie d'épines.
 

 











Akim court, Claude K. Dubois, éd. Pastel, 2019


 
Il a peur des bombes, des tirs, de la mort. Depuis que la guerre a éclaté chez lui, Akim court pour leur échapper. Des mains se tendent sur son passage pour l’aider, le protéger, le sauver. Ce qu’Akim veut vraiment, c’est retrouver sa maman. 








Arthur et Malika, Paule Brière, éd. D²eux, 2021



Hier, Arthur a vu la guerre à la télé, et ce n'était pas un dessin animé. Il y avait des chars, des fusils, du vrai sang. Hier, Malika et sa famille ont quitté leur logis et ils ont marché presque toute la nuit. Malika avait peur et très mal aux pieds. Et si... Si... Si la Vie faisait en sorte qu'ils se rencontrent ?







Furio, Gilles Baum, éd. des Éléphants, 2019


Deux rois ennemis s'épient, du haut de leurs châteaux. Soudain, l'un d'eux fait une grimace. L'escalade commence... 








L'ennemi, Serge Bloch, Davide Cali, co-éditions Sarbacane Amnesty International, 2016


Un soldat, livré à lui-même au fond de son trou au cours d’une guerre interminable, s’interroge sur le silence de son commandement et surtout sur l’autre, l’ennemi, celui que son manuel décrit comme une « bête sauvage ».












Un monde, René Fouichoux, Rémi Saillard, éd. Didier Jeunesse, 2018 

 
Il était un monde… et dans ce monde, vivaient d’un côté les Bleus, d’un autre côté les Verts. Seulement un jour, les Bleus et les Verts se rencontrent. Les Bleus sont verts de peur et les Verts sont pris d'une peur bleue... C’est la panique, on se déclare la guerre, on construit des engins, des canons, des murs et des palissades, jusqu’à plonger ce monde dans le noir… Verts et Bleus sauront-ils laisser revenir la lumière, et accueillir de nouvelles couleurs, pour construire ensemble un nouveau monde ?

 





 


De l'autre côté, Laurence Fugier, Isabelle Carrier, éd. Alice, 2013 

 
Entre deux pays, on a dressé un mur. Au pied du mur, une petite fille attend ses amis, mais ils ne viennent pas. D'énervement, elle envoie son ballon de l'autre côté. Au pied du mur, un petit garçon est assis quand un ballon tombe à côté de lui. Comme il n'y a jamais personne ici, le ballon doit donc venir de l'autre côté. Le petit garçon le renvoie. La petite fille retrouve son ballon. Elle voudrait dire merci, mais elle ne connaît pas la langue qu'on parle de l'autre côté. Alors, elle décide de renvoyer le ballon...
 

 
 






Les frères Moustaches, Alex Cousseau, Charles Dutertre, éd. Le Rouergue, 2013 

 
Les frères Moustaches sont trois, ils sont dix, ils sont mille… frères, sœurs, cousins, neveux et nièces, c’est une grande famille. Et quand il le faut, ils sont là pour dire non. Non au pouvoir d’un Président-dictateur galactique. Pour cela ils taillent, rabotent et cousent. Ils raillent, escamotent, osent et s’exposent à la punition terrible du Président-dictateur galactique.
 


 


Halte, on ne passe pas ! Isabel Minhós Martins, ill. Bernardo Carvalho, éd. Notari  

 
Un livre est un monde dans le monde. Pour passer de l’un à l’autre, on traverse une frontière invisible. Mais dans le livre lui-même, il y a d’autres frontières, par exemple celle qui sépare la page de gauche de la page de droite, rendue visible par le pli de la reliure. Ainsi le livre est-il un objet idéal pour dire quelque chose sur les notions de frontière,
 

 
 


Pommes de terre, Anita Lobel, éd. Kaléidoscope, 2004 (épuisé, à retrouver en bibliothèque) 



Au beau milieu de deux pays en guerre, vit une femme avec ses deux fils. Malgré tous ses efforts, elle ne peut pas empêcher ses enfants de partir à la guerre, ni de combattre dans des armées ennemies. Mais grâce à sa sagesse, la paix pourra triompher.







Le chevalier Ventre-à-Terre, Gilles Bachelet, éd. Seuil Jeunesse, 2021


Aujourd’hui c’est le grand jour. Le chevalier de Ventre-à-Terre doit se rendre au combat contre son rival Corne-Molle. Mais avant de partir, cet escargot bien pressé doit régler quelques détails. Oh, trois fois rien ! Prendre son petit déjeuner, mettre à jour sa page Facebook, embrasser sa femme et ses enfants, délivrer une princesse, faire une petite partie d’échecs...


Arrivé sur le champ de bataille, c’est l’heure de déjeuner. Il est décidé que l’on reprendra le combat après un bon repas et une sieste réparatrice, mais le temps manque et on n’aime pas bâcler. Le rendez-vous est donc fixé au lendemain, histoire de faire les choses comme il faut. Le chevalier de Ventre-à-Terre rentre alors chez lui, pour revenir le jour suivant...






Tags

  • ACHETEZ LES LIVRES RECOMMANDÉS PAR LES LIBRAIRIES SORCIERES DANS NOTRE LIBRAIRIE EN LIGNE :

4 commentaires:

  1. Bonjour
    Merci pour cette sélection. Je me permets d'y ajouter l'album "Wahid" qui se termine par : «C'est ainsi. L'amour est plus fort que la guerre». Également l'album "Moi Dieu Merci qui vis ici", qui donne la parole à un homme qui a fui la guerre pour venir vivre en France. Et également "Le jour où on a arrêté la guerre" qui est épuisé mais qu'on peut encore trouver en vente sur le site des précieuses Librairies Sorcières, ou dont on peut télécharger gratuitement le PDF sur mon site. Merci ! Thierry Lenain http://www.tiLi.fr

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette belle sélection et je me permets d'ajouter à la liste l'abum "Comment mettre une baleine dnas une valise " de Guridí publié chez Cotcotcot éditions. La triste thématique de l'exil y est abordée avec la poésie du texte et des images.
    "Si vous deviez partir précipitamment, sans promesse de retour, qu'aimeriez-vous absolument emporter avec vous ? Il existe des valises pour presque tout : pour violons, pour trompettes, pour bouteilles, pour jumelles, pour manteaux... mais pas pour baleines !"

    RépondreSupprimer
  3. Anne-Marie le 21 mars
    Merci pour cette sélection qui poussera peut-être les lectrices et lecteurs de Lire et faire lire 31 à aborder un thème pour lequel ils se sentent mal "armés", et qui pourtant correspond à une attente des enfants confrontés avec l'actualité.
    Ma petite contribution : Otto de Tomi Ungerer

    RépondreSupprimer